En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

15 articles trouvés

Paru dans le numéro N°210 - Janvier 2012

Une nouvelle voie d'abord du coude : L'olécranotomie digastrique

Une nouvelle voie d'abord du coude : L'olécranotomie digastrique Par P. Cottias*.*****, KB. Camara**.***, P. Liverneaux**.****

Les voies d’abord postérieures du coude sont les plus utilisées en pratique clinique. Elles ont pour but de faciliter l’exposition articulaire afin d’une part d’ostéosynthéser les fractures de l’humérus distal et/ou de l’ulna proximal, et d’autre part d’implanter des arthroplasties prothétiques.

Elles sont habituellement classées selon l’abord de l’appareil extenseur : les voies para-tricipitales, les voies trans-tricipitales, et les voies trans-olécraniennes [Askavan]. Deux caractéristiques sont essentielles pour décider d’employer une voie d’abord dorsale du coude, d’une part le respect ou non de l’appareil extenseur, d’autre part le respect ou non de la vascularisation de l’olécrane, qui provient de multiples branches intra-osseuses et extra-osseuses.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°206 - Août 2011

Existe-t-il un

Existe-t-il un "Handball elbow" ? Par N. Popovic

Les pathologies du coude chez les sportifs sont variées et présentent des spécificités liées à la spécialité sportive pratiquée.

Le coude du sportif est soumis à des sollicitations mécaniques qui différent en fonction du type de sport pratiqué. On distingue ainsi les sports de lancer, ceux qui nécessitent l’utilisation d’un instrument, ceux qui transforment le coude en articulation portante, et ceux qui entraînent au niveau du coude des tractions, des compressions ou des chocs directs ou indirects.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°193 - Avril 2010

Epicondylalgies et épitrochléalgies

Epicondylalgies et épitrochléalgies Par Ph. Bellemère, B. Boisaubert, B. Coulet, F. Degez, Ch. Dumontier, C. Girault, J. Laulan, Y. Roquelaure

L’épicondylalgie en particulier latérale, appelée improprement « épicondylite », est un motif de consultation de plus en plus fréquent notamment pour des patients au stade chronique, lourdement handicapés, malgré des traitements médicaux parfois très variés et plus ou moins bien conduits. Les arrêts de travail entraînés par cette pathologie sont bien souvent répétés et prolongés et le contexte d’une maladie professionnelle est fréquemment rencontré. On est alors dans une impasse à la fois médicale et aussi socioprofessionnelle.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°143 - Avril 2005

Diagnostic et traitement des fractures fraîches de l'olécrane

Diagnostic et traitement des fractures fraîches de l'olécrane Par Alexis NOGIER, Georges LAVAL, Jérôme ALLAIN

Les publications concernant les fractures de l'olécrâne mettent en relief trois aspects : d'une part la relation étroite entre durée d'immobilisation du coude et raideur séquellaire, d'autre part la fréquence des démontages de haubanages, et enfin la fréquence des lésions associées négligées ou passées inaperçues (fractures de la tête radiale ou de la coronoïde, lésions ligamentaires).

Lire l'article

Paru dans le numéro N°131 - Février 2004

Anatomie du coude de l'enfant

Anatomie du coude de l'enfant Par M. Laude

Avertissement : la nomina internationalis sera rappelée à la 1ère apparition d'un terme anatomique qui sera ensuite utilisé selon la dénomination courante

Le coude est une région importante dans la fonction du membre supérieur : son ankylose réduit la main à un crochet peu utilisable et les trois articulations réunies pour réaliser la flexion-extension et la prono-supination, vont partager la même cavité synoviale, siège des arthrites.

Lire l'article