En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

14 articles trouvés

Paru dans le numéro N°245 - Juin/Juillet 2015

Le transfert de tendon de grand dorsal assisté par arthroscopie dans les ruptures massives irréparables de la coiffe postéro-supérieure

Le transfert de tendon de grand dorsal assisté par arthroscopie dans les ruptures massives irréparables de la coiffe postéro-supérieure Par Jean Grimberg 1, Jean Kany 2, Philippe Valenti 3

Historiquement le transfert musculaire de tendon du grand dorsal (Latissimus Dorsi- LD) est une intervention dont la pratique a démarré en chirurgie pédiatrique.
L’Episcopo en 1934 décrit le transfert du tendon du Teres Major (TM) autour de l’humérus pour restaurer la rotation externe chez les enfants présentant un déficit de rotation externe séquellaire d’une paralysie du plexus brachial. Il utilise deux incisions, antérieure et postérieure. Zachary en 1947 constate que les tendons du Teres Major et du Latissimus Dorsi (LD) sont intimement liés et peuvent donc être transférés ensemble pour la même indication. Wickstrom en 1955 , puis Hoffer en 1978 aux Etats Unis publient des résultats favorables pour cette intervention chez l’enfant avec un transfert des deux tendons du TM et du LD sur le tendon de l’infra-épineux.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°239 - Décembre 2014

La suture des lésions-désinsertions du ménisque interne (Ramp lesion) au cours des reconstructions du LCA

La suture des lésions-désinsertions du ménisque interne (Ramp lesion) au cours des reconstructions du LCA Par Adrien Peltier, Sébastien Lustig, Elvire Servien, Philippe Neyret

Les lésions méniscales sont fréquemment rencontrées en cas de rupture du ligament croisé antérieur (LCA), et concernent dans la majorité des cas la corne postérieure du ménisque interne (CPMI). Ces lésions sont très postérieures et périphériques, et le type lésionnel le plus connu est la « Ramp lesion » décrite sous ce terme pour la première fois par Strobel au début des années 1980 dans son ouvrage « manual of arthroscopy ». Il s’agit d’une lésion très périphérique et longitudinale de la CPMI rencontrée chez plus de 16 % des patients au cours des réparations du Ligament Croisé Antérieur sous arthroscopie.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°238 - Novembre 2014 - Cahier N°1

Comment réussir ses arthroscopies d’épaules ?

Comment réussir ses arthroscopies d’épaules ? Par Olivier Courage

Ce livre n’est pas un ouvrage scientifique comme on l’entend habituellement. C’est un guide pour aider les débutants en arthroscopie d’épaule à faire leurs premiers pas. Il est écrit avec simplicité en utilisant le langage du compagnonnage.

Pour les chirurgiens les plus chevronnés, il peut aider pour l’enseignement, mais il peut aussi servir de guide de survie pour se souvenir des fondamentaux quand les choses se gâtent. Les illustrations et les vidéos sont nombreuses. Une large part est faite aux bases, mais aussi aux interventions les plus courantes avec des techniques originales. Cela permettra à chacun de se lancer ensuite dans des interventions plus délicates.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°214 - Mai 2012

Arthroscopie de hanche avec ouverture de la capsule première ou comment se passer de l'amplificateur de brilliance

Arthroscopie de hanche avec ouverture de la capsule première ou comment se passer de l'amplificateur de brilliance Par F. Laude, N. Graveleau, A. Meyer

Depuis la compréhension du mécanisme physiopathologique du conflit fémoro acétabulaire, l’arthroscopie de hanche qui permet de traiter élégamment ce problème est en pleine expansion. Cette chirurgie est cependant d’apprentissage difficile et nécessite un matériel spécifique comme une table de traction, des optiques particulières à 70° et l’aide obligatoire d’un amplificateur de brillance pour se repérer.

Les complications de cette chirurgie sont encore nombreuses et limitent à un groupe d’initiés cette chirurgie complexe. Les lésions périnéales et nerveuses en rapport avec la traction, des lésions cartilagineuses ou une lésion labrale suite à une pénétration articulaire agressive et un geste incomplet sont les principales complications de cette chirurgie.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°167 - Octobre 2007

Beyond the miracle... Voyage d'étude à Cape Town

Beyond the miracle... Voyage d'étude à Cape Town Par M. Thaunat

L’Afrique du sud est passée « au-delà du miracle» selon le titre d’un livre à succès sud africain. Après avoir effectué un virage radical, tournant le dos à quarante ans de ségrégations raciales, le pays est parvenu à consolider un délicat processus de transition pacifique. Les chirurgiens orthopédistes que j’ai pu visiter pendant 6 mois à Cape Town défendent la nouvelle Afrique du Sud et conjuguent avec talent une importante activité chirurgicale et de recherche.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°162 - Mars 2007

Evaluation arthroscopique des lésions chondrales du genou

Evaluation arthroscopique des lésions chondrales du genou Par Henri Robert

Les lésions chondrales du genou sont fréquentes (63 %) lors d’arthroscopies pratiquées pour une pathologie méniscale ou ligamentaire ; ailleurs, il s’agit d’une pathologie dystrophique (ostéochondrite disséquante) ou dégénérative. L’évaluation de ces lésions reste beaucoup trop imprécise et souvent surestimée dans nos compte rendus opératoires : « lésions étendues, atteinte sévère, grosse chondropathie… » peut être par manque de classification admise par tous. Ce défaut est souligné par de nombreux auteurs dont Mats Brittberg : « More objective data regarding cartilage injuries and more accurate methods to evaluate the operatives outcome are required ».

Lire l'article