En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Le 26/03/2021

N°302 - Mars 2021

N°302 - Mars 2021

Entretien : FRANK REMY

Franck Remy est un chirurgien passionné et un homme de conviction. Il est depuis 10 ans un des piliers de la Société Française de la Hanche et du Genou et sera son président pour les deux années à venir. Il évoque ses racines lilloises, sa passion pour la chirurgie prothétique et nous livre sans concession son analyse de l’évolution des pratiques actuelles.

Lire l'entretien

Article : Ténotomie du piriforme et neurolyse sciatique sous endoscopie : Pourquoi ? Comment ? Par Rémy COULOMB (1), Pierre MARTZ (2)

Le syndrome du piriforme a été décrit pour la première fois en 1947 par Robinson qui définit celui-ci comme étant un syndrome canalaire du nerf sciatique comprimé au voisinage du muscle piriforme. Il est actuellement reconnu que ce syndrome correspond davantage à des adhérences qu’à une réelle compression du nerf sciatique.

Lire l'article

Article : L’arthroscopie tue Par Nicolas CHANZY

Présentation du cas clinique Il s’agit d’un homme de 55 ans, en bon état général, travaillant dans le BTP. Il ressent une vive douleur du genou droit au décours d’une activité physique intense. Il consulte alors le service des Urgences de proximité qui pose le diagnostic d’entorse à la vue de radiographies normales en position couchée.

Lire l'article

Article : Le positionnement des pièces prothétiques dans la prothèse fémoro-patellaire : Les 10 commandements Par Franck REMY

La prothèse fémoro-patellaire (PFP) trouve son indication dans le traitement de l’arthrose fémoro-patellaire (AFP) latérale, isolée, sévère 3 ou 4 d’IWANO, idéalement sur dysplasie de la trochlée fémorale. Il s’agit de l’étiologie arthrosique la plus fréquente.

Lire l'article

Article : Arthrodèse avec enclouage rétrograde en compression pour une neuroarthropathie de Charcot de l’arrière-pied Par Michel Chraim 1, Peter Bock 1, Sabine Krenn 1, Heinrich Franner 1, Hans-Jörg Trnka 2, Simon Recheis 1, Hamza M. Alrabai 3

La prise en charge d’une neuroarthropathie de Charcot de l’arrière-pied se traduit souvent par une amputation après plusieurs tentatives infructueuses de traitement conservateur et chirurgical. L’utilisation d’exoprothèses même très sophistiquées après une amputation semble moins performante par rapport à une arthrodèse réussie de l’arrière-pied.

Lire l'article

Article : La technique de la membrane induite Par Sous la direction de A.C. Masquelet avec la participation de M. Durand, F. Gindraux, L. Mathieu, L. Obert, S. Rigal et leurs co-auteurs

La technique de la membrane induite (TMI) a désormais acquis un solide droit de cité dans l’arsenal des procédés de reconstruction de l’os. Elle est utilisable par tous les chirurgiens concernés par la perte de substance osseuse, même en conditions précaires.

Lire l'article

Article : Pourquoi utiliser une voie d’abord latérale dans la prothèse fémoro-patellaire ? Par Franck REMY

L’arthrose fémoro-patellaire (AFP) latérale, isolée, sévère, le plus souvent sur dysplasie de la trochlée fémorale survient sur un genou normoaxé. C’est l’indication idéale de la prothèse fémoro-patellaire (PFP).

Lire l'article