En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Le 23/09/2020

N°296 - Août / Septembre 2020

N°296 - Août / Septembre 2020

Entretien : WAYNE PAPROSKY

Wayne Paprosky est à l’auteur de la classification le plus usitée des défects osseux acétabulaires que l’on trouve lors des reprises de prothèse totale de hanche. Invité d'honneur au dernier congrès de la SOFCOT, Wayne Paprosky nous a fait part de son itinéraire et de son expérience de la chirurgie orthopédique.

Lire l'entretien

Article : Prothèses unicompartimentaires bilatérales en un temps : Technique opératoire et revue systématique de la littérature Par Nicolas Pujol, Alexandre Abitan, Cyrille Lallemant, Jean-François Taburet, Philippe Boisrenoult, Camille Steltzlen

La prévalence de la gonarthrose bilatérale est de l’ordre de 5%. Cette tendance augmente avec celle de l’arthrose globale et avec le vieillissement de la population. Parmi les patients présentant une gonarthrose évoluée pour laquelle une arthroplastie est proposée, 20% nécessiteront la même intervention à l’autre genou dans les mois ou années suivant la première intervention.

Lire l'article

Article : La chirurgie assistée par ordinateur au service de l’alignement et de l’équilibrage personnalisé dans les prothèses totales du genou Par Simon MARMOR, Thomas AUBERT

La chirurgiLe succès d’une arthroplastie du genou repose sur une alchimie complexe faisant intervenir de nombreux paramètres, qu’ils soient liés au patient, à la prothèse ou à sa technique d’implantation. Tous ces paramètres ne sont pas encore parfaitement maîtrisés (1,2) et expliquent sans doute des résultats perfectibles pour de nombreux patients.e assistée par ordinateur au service de l’alignement et de l’équilibrage personnalisé dans les prothèses totales du genou

Lire l'article

Article : La prothèse unicompartimentale interne : Indications et limites Par Caroline DEBETTE

La prothèse unicompartimentale interne occupe aujourd’hui une place de choix dans le traitement chirurgical de l’arthrose unicompartimentale interne, entre la prothèse totale et les ostéotomies. Après les échecs des premières poses, il aura fallu l’acharnement de chirurgiens confiants en l’UNI, l’amélioration des techniques et de la tribologie, et l’affinement des indications et contre-indications pour faire remonter le taux de succès de l’UNI, quasiment jusqu’à celui de la prothèse totale.

Lire l'article

Article : Sécurité et compatibilité de l’imagerie par résonnance magnétique sur une prothèse uni-compartimentale du genou Par G. ESTOUR(1), L. BUISSON(1), A. PINAROLI(1), V. MORIN(1), T. VERJUX(1), M. BRANFAUX(1), E. FAVRE(1), P. BOVIER-LAPIERRE(1), X. RIVIERE(2), C. ALEPEE(3)

La prothèse uni-compartimentale (PUC) est un des traitements validés pour l’arthrose uni-compartimentaire du genou. Le nombre de poses augmente dans les pays industrialisés, notamment en rapport avec l’accroissement de l’espérance de vie. Par conséquent, les reprises chirurgicales pour ce type d’intervention vont suivre la même évolution.

Lire l'article

Article : Principe et intérêts de la navigation de la trochlée dans l’équilibre ligamentaire d’une PTG Par Philippe Piriou (1), Etienne Peronne (2)

Le positionnement rotatoire de la pièce fémorale lors de la réalisation d’une arthroplastie totale de genou est un élément important de la technique opératoire et reste un sujet discuté dans la littérature. Les enjeux de ce positionnement sont importants car il conditionne le résultat anatomique par sa répercussion sur l’espace en flexion, ainsi que le résultat clinique...

Lire l'article