En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Le 16/10/2019

N°287 - Octobre 2019

N°287 - Octobre 2019

Entretien : CLAUDE RIEKER

Claude Rieker est ingénieur. De la société Suisse Protek dans laquelle il a fait ses débuts à Zimmer-Biomet où il travaille aujourd’hui, il a vécu en 29 ans trois fusions et des aventures mémorables qui ont influencé la genèse des prothèses modernes. Rencontre avec une des mémoires de l’arthroplastie prothétique.

Lire l'entretien

Article : Reprise de prothèse de hanche par la technique « cement in cement ». Une stratégie peu diffusée en France Par Jean Matsoukis (1), Franck Dujardin (2), Mohammad Alsofyani (1, 3)

La technique de reprise d’arthroplastie de hanche, dite « cement in cement », consiste en l’ablation d’un composant fémoral bien fixé dans son manteau de ciment, suivi du scellement d’une nouvelle tige dans le manteau de ciment initial.

Lire l'article

Article : La trunnionite, quésaco ? Par Claude B. Rieker

En premier lieu, je pense qu’il est nécessaire de définir cet étrange néologisme de « trunnionite ». Ce terme est apparu à la fin des années 2000 et décrit les phénomènes d’usure et de corrosion observés au niveau des liaisons modulaires des prothèses totales de hanche et du genou.

Lire l'article

Article : Le dossier médical détenu par le chirurgien et la R.G.P.D. * Par Marc Oreste CIAUDO

(* Le Règlement Général de Protection des Données) Tous les chirurgiens détiennent aujourd’hui les « dossiers médicaux » de leurs patients sous forme essentiellement numérisée. Il en va de même pour les établissements de santé (ES) où ceux-ci sont traités.

Lire l'article

Article : L’ostéosynthèse des fractures de l’humérus distal Par Violaine BEAUTHIER-LANDAUER (1,2) , Olivier Herisson (1), Johanna Sekri (1)

Les fractures de l’humérus distal représentent 2% des fractures de l’adulte, soit 3000 cas par an en France. La rareté de ces fractures explique pourquoi leur prise en charge chirurgicale est souvent perfectible.

Lire l'article