En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Le 01/09/2016

N°256 Cahier 1 - Août/Septembre 2016

N°256 Cahier 1 - Août/Septembre 2016

Entretien : ANDY WILLIAMS

Les 17èmes Journées Lyonnaises de Chirurgie du Genou sont entièrement consacrées au ligament croisé antérieur. Comme toujours, cette manifestation attire beaucoup de chirurgiens étrangers et cette année nous y rencontrons un anglais très sympathique, Andy Williams. Andy qui exerce à Londres, a la particularité de s’occuper de la majorité des joueurs des clubs professionnels de Football et de Rugby en Angleterre. Il nous explique comment il en est arrivé là et les contraintes que cela implique.

Lire l'entretien

Article : Examen clinique du genou (Pathologies ligamentaires et méniscales) Par Cécile Batailler*, Sébastien Lustig*, Elvire Servien*, Philippe Neyret*

L’articulation du genou est dotée d’un système capsulo-ligamentaire complexe, qui assure sa stabilité et son fonctionnement. Les lésions ligamentaires et méniscales sont très fréquentes chez le sujet jeune. Elles peuvent êtres simples et isolées avec un diagnostic plus ou moins évident, comme elles peuvent être multiples et intriquées avec une symptomatologie plus complexe.

Lire l'article

Article : Greffe courte du LCA : Technique Dehors-dedans avec tunnels complets Par J. C. Panisset *, J. Barth *

Par définition une greffe courte est une greffe du ligament croisé antérieur qui va remplacer uniquement la partie intra-articulaire du LCA avec une insertion dans chaque tunnel de 15 à 20 mm, ce qui va donner une greffe entre 55 mm et 70 mm en fonction de la taille du patient. Ce type de greffe a été aussi développé dans le but d’économiser les prises de greffe sur les ischio-jambiers en ne prélevant que le semi-tendinosus.

Lire l'article

Article : Gestion des tunnels osseux pour les reconstructions itératives du LCA Quelle stratégie ? Par Andy Williams

Avec l’essor des reconstructions du LCA, les chirurgiens prennent en charge de plus en plus souvent des patients qui nécessitent une reprise de ligamentoplastie. Au milieu du vingtième siècle, la technique de reconstruction en deux temps a été diffusée. La première intervention permettait l’ablation du matériel de fixation du transplant et le comblement des tunnels par de la greffe osseuse, puis une seconde opération était réalisée quelques mois plus tard pour la mise en place d’un nouveau transplant.

Lire l'article

Article : Rééducation après reconstruction du LCA Par J-M. Fayard*, M. Thaunat*

Si le traitement chirurgical des lésions du ligament croisé antérieur (LCA) a progressé, permettant une reconstruction de plus en plus anatomique et de prendre en charge un nombre croissant de patients, la gestion postopératoire reste une part mal connue des chirurgiens orthopédistes. Cette étape charnière dans la qualité du résultat des plasties du LCA s’étend sur une période de 6 mois depuis la convalescence postopératoire immédiate jusqu’à la reprise de l’activité sportive.

Lire l'article