En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Le 01/10/2014

N°237 - Octobre 2014

N°237 - Octobre 2014

Entretien : FREDERIC PICARD

Le congrès de l’International Society for Computer Assisted Orthopaedic Surgery (CAOS) se tenait en juin dernier à Milan. Nous y avons rencontré Frédéric Picard qui a été le témoin très actif de toutes les étapes de création et de développement de la navigation des PTG. A la suite de sa formation grenobloise, il a été amené à voyager et il exerce à présent en Ecosse.

Lire l'entretien

Article : Navio PFS. Instrumentation robotisée sans imagerie préopératoire pour la mise en place des prothèses unicompartimentales Par Sébastien Lustig, Philippe Neyret

La chirurgie robotique a montré récemment un intérêt prometteur pour l’amélioration de la précision des coupes osseuses et de l’équilibrage ligamentaire pour les prothèses unicompartimentales du genou (1). Le but n’est pas de remplacer le chirurgien mais de lui permettre d’améliorer ses performances. S’appuyant sur de nombreuses données publiées dans les revues anglo-saxonnes, les systèmes composés d’un bras articulé robotisé contraint travaillant à partir des données scanner acquises avant l’intervention connaissent une utilisation croissante aux Etats Unis.

Lire l'article

Article : Chirurgie Assistée par ordinateur des prothèses de genou : pratique courante ou sporadique ? Par Frédéric Picard*,**, Jon Clarke*,**, Kamal Deep*, Alberto Gregori***

La première arthroplastie totale du genou assistée par ordinateur (PTG), a eu lieu en 19971. Au début du siècle, les premiers systèmes d’arthroplastie du genou assistée par ordinateur ont été approuvés par la FDA (US Food Drug Administration). Depuis et peu à peu, la technologie a été utilisée partout dans le monde avec un succès certain, mais encore très sporadique. En dehors de l’Allemagne, où plus de 30 % des chirurgiens orthopédistes utilisent la technologie assistée par ordinateur dans l’arthroplastie du genou, de nombreux pays n’ont pas encore adopté cette technologie dans la pratique chirurgicale quotidienne. L’Allemagne a été pionnière dans ce domaine probablement en raison de l’introduction précoce des techniques assistées par ordinateur dans les années 1990 comme le système Robodoc®.

Lire l'article

Article : Enclouage centromédullaire alésé des os longs du membre inférieur de l’adulte - Principes techniques et données récentes de la littérature Par Matthieu Ehlinger, David Brinkert, Benoit Schenck, Antonio Di Marco, Philippe Adam, Gilbert Taglang, François Bonnomet

Le père de l’enclouage moderne est Gerhard Küntscher. Il proposa dès 1939 un tuteur intra-médullaire antérograde métallique introduit à foyer fermé dans les os longs avec pour objectif, l’obtention d’une récupération fonctionnelle rapide. Le montage proposé était stable et solide permettant une mobilisation immédiate et une remise en charge précoce. L’idée de départ de G. Küntscher était l’enclavement élastique transversal. Cette idée s’est finalement avérée fausse puisqu’il s’agissait d’un enclavement longitudinal avec un système multipoints. Dans son développement l’enclouage des os longs a présenté 3 périodes : le concept de la chirurgie biologique à foyer fermé (1940), l’alésage du canal médullaire avec calibrage de celui-ci et augmentation de la surface de contact os-implant (1954) et enfin le verrouillage permettant un montage statique évitant le raccourcissement par télescopage et la rotation des fragments (1968) défendu par l’école Strasbourgeoise et Ivan Kempf.

Lire l'article

Article : Un système de chirurgie assistée par ordinateur de dernière génération : le GPS™ Exactech - Du matériel aux résultats Par Gérard Giordano

La chirurgie assistée par ordinateur (Computer Assisted Surgery, CAS) des prothèses de genou reste un sujet de discussion alimenté par une littérature abondante. Pour un chirurgien expérimenté, la question est de savoir si le temps additionnel et le coût direct de la navigation sont compensés par une valeur ajoutée lors de l’intervention et des résultats pour le patient. Pour les plus jeunes d’entre nous, la navigation est souvent perçue comme une difficulté supplémentaire, à éviter pendant leur courbe d’apprentissage.

Lire l'article

Article : ORTHO MARE NOSTRUM ou Société Internationale Méditerranéenne de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Par Jean-Noël Argenson, Sébastien Parratte, Xavier Flecher, Pierre-Olivier Pinelli, Jean-Manuel Aubaniac

Au mois de décembre prochain va se tenir à Marseille le prochain Congrès de la Société Internationale de Chirurgie Orthopédique de la Méditerranée « ORTHO MARE NOSTRUM ». Cet évènement, qui permet à 200 collègues du pourtour méditerranéen de partager leurs idées, nous donne l’occasion de revenir sur la création de cette société et de rappeler que c’est véritablement autour de cette mer intérieure qu’est née et s’est développée la pensée scientifique médico-chirurgicale occidentale.

Lire l'article

Article : A propos de l’article de P. Chiron du n° 236 : « Les raisons d’un choix : une cupule en polyéthylène plein non cimenté » Par Claude Rieker

Ayant lu avec un grand intérêt la mise au point « Les raisons d’un choix : une cupule en polyéthylène plein non cimenté » écrite par le Professeur Philippe Chiron dans la Maîtrise Orthopédique des mois d’août – septembre n°236, Zimmer aimerait apporter quelques précisions concernant la figure 12 de cet article.

Lire l'article