En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Le 01/11/2008

N°178 - Novembre 2008

N°178 - Novembre 2008

Entretien : JEAN-MICHEL ROGUEZ

Jean-Michel Rogez est le «pilier» de l’orthopédie pédiatrique Nantaise. Passionné d’anatomie et d’anthropologie, enseignant infatigable, ancien rugbyman, il est unanimement reconnu par ses collaborateurs et ses pairs comme un manager solide et inépuisable, généreux et fidèle en amitié. Il nous livre les étapes de son parcours.

Lire l'entretien

Entretien : FREDERIC LAUDE

En mai dernier se tenait à Paris un congrès sur les progrès de l’arthroscopie de hanche. Nous y avons rencontré Frédéric Laude. Frédéric à reçu de son Maître Emile Letournel la vocation de la chirurgie des fractures du cotyle et par la suite il s’est exclusivement consacré à la chirurgie de la hanche. Sa quête des abords minimalistes ne pouvait que le conduire à l’arthroscopie de hanche.

Lire l'entretien

Article : Place de l'ostéotomie périacétabulaire dans le traitement des dysplasies cotyloïdiennes Par F. Laude, A. De Carvalho, A. Nogier, E. Sariali, Y. Catonné,

L’ostéotomie périacétabulaire (OPA) a été introduite dans le traitement des dysplasies de hanche par Reinhold Ganz et Jeff Mast au milieu des années 1980. On emploie le terme de dysplasie de hanche principalement quand on veut parler d’une insuffisance de couverture externe comme l’a si bien décrit Michel Lequesne, il y a maintenant 45 ans.

Lire l'article

Article : Urgences chirurgicales et troubles psychiatriques Par F. Ferreri*, C. Agbokou**

Les urgences psychiatriques représentent environ 10 % des urgences médicales et chirurgicales dans les services d’accueil et d’urgence des hôpitaux généraux. Lors d’une urgence chirurgicale, il s’agit pour le chirurgien de reconnaître un trouble psychiatrique évident ou masqué à l’origine de l’urgence ou associé à celle-ci mais également de rechercher l’étiologie de l’expression sémiologique prévalente, en particulier : - le passage à l’acte suicidaire - l’agitation ; fréquente, psychiatrique isolée ou mixte : organique ou toxique - la prostration, le retrait, le mutisme

Lire l'article

Article : Pourquoi peut-on avoir une gonalgie quand c’est la coxo fémorale qui souffre ? Par A. Hamel, O. Hamel, R. Robert, J.-M. Rogez

C’est un grand classique de la sémeiologie ostéo articulaire. Lorsqu’un patient, quel que soit son âge, allègue une douleur du genou, si l’examen clinique de celui-ci est normal, il faut penser à la hanche. Combien de maladies de Legg Perthes et Calvé, d’épiphysiolyse, d’arthrose débutante…. n’ont pas été diagnostiquées précocement pour avoir oublié cette règle simple ? Combien de patients ont “bénéficié” de scanner, d’IRM voire même d’arthroscopie du genou, “pour voir”, comme au poker !!, examens, parfois invasifs non contributifs, tout simplement parce que l’on avait omis d’examiner cliniquement (abduction, rotation interne !) et radiographiquement (face et profil) la hanche ?

Lire l'article

Article : Arthroplastie totale de hanche par voie antérieure de Hueter mini-invasive. Par F. Laude*, P. Moreau**, P. Vié***

Cette voie d’abord a été introduite par Robert Judet il y a environ 50 ans et dérive de la voie de Hueter. Elle impose le plus souvent l’utilisation d’une table orthopédique ou d’une extension pouvant transformer une table standard. Elle est très anatomique car elle respecte l’appareil musculaire périarticulaire et apparaît comme l’abord privilégié pour une implantation prothétique selon un protocole mini-invasif.

Lire l'article

Article : Artifices techniques d’aide à la réduction, dans le traitement des fractures du membre inférieur par plaque à vis bloquées par voie d’abord mini invasive. Par M. Ehlinger, P. Adam, J.M. Cognet, P. Simon, F. Bonnomet

En traumatologie les plaques à vis bloquées sont de plus en plus fréquemment utilisées. Le système LCP (Synthès ®) a été l’un des précurseurs en ce domaine et l’expérience clinique atteint bientôt 10 ans. Ses avantages sont nombreux, tant biologiques que mécaniques.

Lire l'article