En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Le 01/04/2005

N°143 - Avril 2005

N°143 - Avril 2005

Article : Stratégie diagnostique dans les pentades et les luxations du genou Par D. Saragaglie, C. Chaussard

Les luxations et les pentades (lésions bicroisés) du genou sont rares. Du fait de leur pronostic fonctionnel, on peut les classer dans le même cadre nosologique des lésions multiligamentaires du genou. Les luxations vraies sont dominées par le risque de lésions vasculaires (14 à 65%) en sachant que les luxations spontanément réduites exposent au même risque alors que l'aspect en urgence peut être faussement rassurant. En l'absence de lésion vasculaire qui nécessite une prise en charge immédiate par le chirurgien vasculaire, la tendance actuelle est à opérer ces lésions après réduction de la luxation en urgence.

Lire l'article

Article : Diagnostic et traitement des fractures fraîches de l'olécrane Par Alexis NOGIER, Georges LAVAL, Jérôme ALLAIN

Les publications concernant les fractures de l'olécrâne mettent en relief trois aspects : d'une part la relation étroite entre durée d'immobilisation du coude et raideur séquellaire, d'autre part la fréquence des démontages de haubanages, et enfin la fréquence des lésions associées négligées ou passées inaperçues (fractures de la tête radiale ou de la coronoïde, lésions ligamentaires).

Lire l'article

Article : Les ossifications péri prothétiques, la complication (un peu trop ?) oubliée Par L. VASTEL

Les ossifications après chirurgie de la hanche sont une complication connue depuis longtemps. En l'absence de traitement ou de prévention efficace, elles ont longtemps été considérées avec un certain fatalisme, la priorité étant d'obtenir durablement une hanche indolore et stable. Dans le courant des années 70, la chirurgie prothétique de la hanche devient plus fiable, et un certain nombre d'équipes, surtout scandinaves et américaines, vont s'intéresser au sujet de façon plus soutenue. De cette époque, en l'absence de prévention connue, datent la majeure partie de nos connaissances sur le sujet, visant souvent à documenter un profil « à risque » d'ossifications.

Lire l'article

Article : La chirurgie du genou assistée par ordinateur : de quoi avons-nous besoin ? Par D. Saragaglia, C. Chaussard

La chirurgie assistée par ordinateur a connu au cours de ces dernières années un certain engouement à l’origine de l’apparition sur le marché d’un certain nombre de machines susceptibles de guider le chirurgien orthopédiste au cours de la réalisation de son geste chirurgical. Certaines ne manquent pas de sophistication et l’inflation des données non seulement complique la procédure opératoire mais également conduit à naviguer des gestes qui n’ont absolument pas besoin de l’être.

Lire l'article