En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Un algorithme de diagnostic des lésions syndesmotiques graves ou  « entorses de la cheville haute » : antécédents médicaux, examens physiques et imagerie

Paru dans le numéro N°295 - Juin / juillet 2020
Article consulté 279 fois

Un algorithme de diagnostic des lésions syndesmotiques graves ou « entorses de la cheville haute » : antécédents médicaux, examens physiques et imagerie

Par S.A. Stufkens dans la catégorie MISE AU POINT
Amsterdam University Medical Centers, Location AMC, Meibergdreef 9, 1105 AZ Amsterdam, Pays-Bas [email protected]

Le complexe ligamentaire syndesmotique joue un rôle important dans la stabilité de l’articulation tibio-talienne. La connaissance de l’anatomie des structures est essentielle pour interpréter les symptômes cliniques, les tomodensitométries, les IRM et les arthroscopies de la cheville.

Introduction

Le complexe ligamentaire syndesmotique joue un rôle important dans la stabilité de l’articulation tibio-talienne. La connaissance de l’anatomie des structures est essentielle pour interpréter les symptômes cliniques, les tomodensitométries, les IRM et les arthroscopies de la cheville. [1]

La syndesmose tibio-fibulaire distale inclut quatre grandes structures. Le ligament tibio-fibulaire antéro-inférieur (AiTFL) qui relie le tubercule antérolatéral du tibia distal au tubercule antérieur du péroné distal. Un ligament tibio-fibulaire antéro-inférieur accessoire, également appelé ligament de Bassett, est décrit dans la littérature [2] (figure 1).

Figure 1 : Articulation de la cheville avec AiTFL.
1- AiTFL, le faisceau distal est également appelé ligament de Bassett ; 2- Empreinte de l’AiTFL sur le tibia.

 

Le ligament tibio-fibulaire postéro-inférieur (PiTFL) relie le tubercule postérieur du tibia distal à la partie postérieure de la fibule distale. Le ligament interosseux (IOL) est le prolongement, avec un épaississement distal, de la membrane interosseuse. Il se situe entre 0,5 et 2 cm au-dessus de l’interligne articulaire. La zone située sous le ligament interosseux contient généralement la plica synoviale de l’articulation tibio-talienne. [3, 4] Le ligament...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous