En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Traitement personnalisé des fractures du col du fémur : le concept de Wiesbaden

Paru dans le numéro N°280 - Janvier 2019
Article consulté 103 fois

Traitement personnalisé des fractures du col du fémur : le concept de Wiesbaden

Par Michael Schneider, Karl Philipp Kutzner, Alexander Walz, Yves Gramlich, Joachim Pfeil dans la catégorie MISE AU POINT
Clinic for Orthopedics and Traumatology; St. Josefs Hospital Wiesbaden, Germany

L’incidence des fractures du col du fémur ne cesse d’augmenter (Johnell et al. 2005). Elle varie fortement à travers le monde, les taux les plus élevés étant observés en Europe et en Amérique du Nord. En Europe, les taux d’incidence varient en allant du nord au sud, les taux les plus élevés étant constatés en Suède et en Norvège...

Introduction

L’incidence des fractures du col du fémur ne cesse d’augmenter (Johnell et al. 2005). Elle varie fortement à travers le monde, les taux les plus élevés étant observés en Europe et en Amérique du Nord. En Europe, les taux d’incidence varient en allant du nord au sud, les taux les plus élevés étant constatés en Suède et en Norvège (920/100 000 femmes et 399,3/100 000 hommes) et les plus faibles en France et en Suisse (346/100 000 femmes et 137,8/100 000 hommes) (Sambrook et Cooper 2006).

Le vieillissement de notre population augmentera inévitablement ces incidences et l’on s’attend à ce que le nombre de fractures de la hanche passe de 1,7 million en 1990 à 6,2 millions en 2050. En supposant une augmentation de l’incidence liée à l’âge de 1 %, le nombre de cas prévus atteint 8,2 millions (Filipov, 2014).

Les fractures du col du fémur et les fractures pertrochantériennes ont une incidence à peu près égale. Les options de traitement des fractures du col du fémur comprennent le traitement conservateur, les techniques de préservation de l’articulation par
ostéosynthèse (c.-à-d. par vis-plaque dynamique [Dynamic Hip Screw, DHS] et par vis) et les techniques de remplacement articulaire par prothèse totale de hanche (PTH) ou hémiarthroplastie (HA).

Une minorité de patients...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous