En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Traitement hallux varus post opératoire par ostéotomie scarf inversé

Paru dans le numéro N°274 - Mai 2018
Article consulté 381 fois

Traitement hallux varus post opératoire par ostéotomie scarf inversé

Par Christophe Piat, Taieb Raboudi dans la catégorie MISE AU POINT
CHU Henri Mondor Créteil / Clinique Victor Hugo Paris, CHU Henri Mondor Créteil

L’hallux varus est une complication bien connue de la chirurgie de l’hallux valgus quelle que soit la technique employée, à base d’ostéotomies ou de transfert tendineux.
Elle est la cause d’insatisfaction marquée de l’opérateur et du patient même si un long délai parfois même de plusieurs années peut être observé entre la chirurgie initiale et la réintervention.

Introduction

L’hallux varus est une complication bien connue de la chirurgie de l’hallux valgus quelle que soit la technique employée, à base d’ostéotomies ou de transfert tendineux.

Elle est la cause d’insatisfaction marquée de l’opérateur et du patient même si un long délai parfois même de plusieurs années peut être observé entre la chirurgie initiale et la réintervention.

Un hallux varus est parfois bien toléré mais il est le plus souvent mal ressenti du fait de l’aspect pour le moins inesthétique de la déformation et en raison de conflit avec le chaussage ou même à la marche pieds nus (fig. 1).

Figure 1 :  Hallux varus bilatéral en charge.

 

Ainsi on peut observer des métatarsalgies de transfert, des conflits médiaux unguéaux, une attitude en griffe de l’hallux, une clinodactylie médiale des rayons latéraux et une diminution de la phase finale propulsive du pas. A plus long terme, du fait de conditions mécaniques défavorables un enraidissement articulaire et même une arthrose post opératoire en général dans le compartiment médial de la première MTP.

La majorité des études rapportent un taux compris entre 1% et 5% cependant des taux de 15% ont été décrits (1,2,3).

Les facteurs favorisants sont nombreux et peuvent classés en facteurs osseux et caspulo-tendino-ligamentaire,...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous