En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Traitement de la gonarthrose médiale au moyen d'une ostéotomie de valgisation tibiale par addition interne biplanaire : 20 ans d'expériences, trucs et astuces

Paru dans le numéro N°313 - Avril 2022
Article consulté 380 fois

Traitement de la gonarthrose médiale au moyen d'une ostéotomie de valgisation tibiale par addition interne biplanaire : 20 ans d'expériences, trucs et astuces

Par Thomas R. Henkel, Alex E. Staubli dans la catégorie TECHNIQUE
Hirslanden Andreas Klinik Cham Zug, Rigistrasse 1, 6330 Cham, Schweiz / [email protected] / [email protected]

La correction de l'alignement de la jambe dans le plan frontal est incontournable dans la prise en charge d'une arthrose médiale lors d'une chirurgie de préservation de l'articulation du genou. Une déformation en varus du genou est un facteur de risque élevé de développement et d'aggravation des lésions du cartilage médial.

Introduction

La correction de l'alignement de la jambe dans le plan frontal est incontournable dans la prise en charge d'une arthrose médiale lors d'une chirurgie de préservation de l'articulation du genou. Une déformation en varus du genou est un facteur de risque élevé de développement et d'aggravation des lésions du cartilage médial [1−3]. L'ostéotomie de valgisation tibiale, combinée à une ostéotomie fémorale (double ostéotomie), connaît un essor important depuis quelques années, notamment grâce aux progrès des procédures de planification et des techniques de fixation à l'aide de plaques de verrouillage. L'ostéotomie de valgisation tibiale par addition interne biplanaire à l'aide d'un implant à verrouillage tend à supplanter l'ostéotomie du plateau tibial par soustraction latérale [4−9]. L'utilisation d'implants à verrouillage et de techniques chirurgicales de pointe permet par ailleurs de réduire le nombre de complications [10].

La mise en place d'un processus minutieux de sélection des patients et le recours à une technique chirurgicale performante permettent de garantir des résultats satisfaisants sur le long-terme [11]. Les auteurs présentent dans cet article un algorithme orienté sur la pratique et fournissent une série de conseils pour la réalisation des ostéotomies...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous