En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Tiges courtes guidées par le calcar dans l’arthroplastie totale de hanche : Pourquoi ? Pour qui ? Comment ?

Paru dans le numéro N°306 - Août / Septembre 2021
Article consulté 208 fois

Tiges courtes guidées par le calcar dans l’arthroplastie totale de hanche : Pourquoi ? Pour qui ? Comment ?

Par Thomas GOETZMANN dans la catégorie TECHNIQUE
Groupe ArticS / Clinique Louis Pasteur. 54520 Essey-lès-Nancy

L’évolution des techniques d’arthroplastie totale de hanche (comme pour les autres articulations) tend vers une diminution de l’agression générée par l’acte chirurgical, sur les parties molles comme sur le stock osseux. L’objectif est de favoriser des suites plus simples, un taux de complication moindre, et d’anticiper les éventuelles révisions ultérieures.

L’évolution des techniques d’arthroplastie totale de hanche (comme pour les autres articulations) tend vers une diminution de l’agression générée par l’acte chirurgical, sur les parties molles comme sur le stock osseux. L’objectif est de favoriser des suites plus simples, un taux de complication moindre, et d’anticiper les éventuelles révisions ultérieures.

Si les résultats de « l’intervention du siècle » sont souvent spectaculaires, il n’en reste pas moins que le nombre croissant d’implantation et l’âge moyen de plus en plus jeune de cette intervention expose au risque d’augmentation du nombre de reprise. L’économie osseuse apparaît donc comme un paramètre important à prendre en compte. Peut-on faire aussi bien, voire mieux, avec des implants qui permettent cette économie osseuse ? Les études à long recul manquent encore, mais les résultats préliminaires sont prometteurs. Le symposium de la SOFCOT en 2019 a confirmé cela.

Les tiges courtes font maintenant partie intégrante de l’arsenal prothétique, tout comme le resurfacage, qui est l’illustration extrême de cette philosophie de l’économie osseuse. Plusieurs classifications existent, selon la hauteur de coupe fémorale, ou selon la forme et le type d’ancrage de chaque implant. Ces tiges obéissent à des principes similaires,...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous