En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Technique endoscopique de la ténotomie ilio-psoas  à hauteur du petit trochanter  dans le conflit psoas-cupule prothétique

Paru dans le numéro N°271 - Février 2018
Article consulté 596 fois

Technique endoscopique de la ténotomie ilio-psoas à hauteur du petit trochanter dans le conflit psoas-cupule prothétique

Par Augustin Le Viguelloux, Willaume Guicherd, Nicolas Bonin dans la catégorie TECHNIQUE
Lyon Ortho Clinic, clinique de la Sauvegarde, 29B avenue des Sources, 69009 Lyon

Le conflit entre le tendon de l’ilio-psoas et la cupule des prothèses totales de hanche (PTH) est une cause fréquente de douleurs. Elle concerne environ 4% des PTH, et 0,3 à 1% vont nécessiter une reprise chirurgicale.

Introduction

Le conflit entre le tendon de l’ilio-psoas et la cupule des prothèses totales de hanche (PTH) est une cause fréquente de douleurs. Elle concerne environ 4% des PTH [3,4], et 0,3 à 1% vont nécessiter une reprise chirurgicale [5,6].

Le diagnostic est avant tout clinique : le patient présente des douleurs inguinales et des difficultés à lever la cuisse, à monter ou descendre de voiture, et parfois même lors de l’éternuement. L’examen retrouve les douleurs à la flexion active de la cuisse sur le tronc, la mobilisation passive restant indolore. Un patient qui prend sa cuisse pour monter sur la table d’examen est le signe le plus typique.

Le bilan complémentaire recherche un débord de la cupule prothétique : sur la radiographie de faux profil de Lequesne, à l’échographie, et surtout au scanner, sur les coupes passant au niveau de l’échancrure du psoas [7]. Le scanner est l’examen de choix car il permet également d’évaluer le positionnement de la cupule et de la tige, d’éliminer une ostéolyse, un conflit intra-prothétique, une tuméfaction des parties molles… D’autres causes de douleurs sur PTH doivent être écartées par la systématisation des examens d’imagerie (scintigraphie) et de biologie.

Le traitement initial est médical associant une antalgie efficace, des...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous