En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Technique de l'olécranisation de la rotule dans le traitement des ruptures du ligament croisé postérieur

Paru dans le numéro N°42 - Mars 1995
Article consulté 3853 fois

Technique de l'olécranisation de la rotule dans le traitement des ruptures du ligament croisé postérieur

Par J.L. Rouvillain, C. Dib, B. Manssourd, F. Bahuet, O. Delattre, Y. Catonne dans la catégorie TECHNIQUE
Service de Chirurgie Orthopédique - C.H.U. de La Meynard - BP632 FORT DE FRANCE - 97261 MARTINIQUE

Dans les ruptures du Ligament Croisé Postérieur (L.C.P.), différents procédés ont été utilisés pour réduire le tiroir postérieur et maintenir le genou en position de réduction pendant le temps de cicatrisation ligamentaire :

- Des procédés statiques comme le plâtre, la fixation fémoro-tibiale par broche ou par fixateur externe.
- Une méthode dynamique : l'olécranisation de la rotule a été décrite par Grammont pour maintenir la réduction du tiroir postérieur après réparation de L.C.P..

Introduction

Dans les ruptures du Ligament Croisé Postérieur (L.C.P.), différents procédés ont été utilisés pour réduire le tiroir postérieur et maintenir le genou en position de réduction pendant le temps de cicatrisation ligamentaire :

  • Des procédés statiques comme le plâtre, la fixation fémoro-tibiale par broche ou par fixateur externe.
  • Une méthode dynamique : l'olécranisation de la rotule a été décrite par Grammont pour maintenir la réduction du tiroir postérieur après réparation de L.C.P.

L'olécranisation de la rotule permet à la fois la réduction et le maintien du tiroir postérieur.
De plus cette fixation patello-tibiale permet la récupération rapide de la mobilité du genou ainsi que la force musculaire du quadriceps grâce à une rééducation précoce.

Lors de la SOFCOT 94, au cours du symposium sur le L.C.P. dirigé par P.Chambat, nous avons rapporté notre expérience de l'olécranisation dans les ruptures fraîches du L.C.P..

A la suite de cet exposé, de nombreux chirurgiens ont souhaité mieux connaître les points particuliers de la technique de la fixation patello-tibiale. En accord avec le concepteur, nous voulons vous faire part de notre expérience et surtout des difficultés qui peuvent survenir dans la réalisation de cette...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous