En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
SFA Verte

Paru dans le numéro N°299 - Décembre 2020
Article consulté 145 fois

SFA Verte

Par Romain LETARTRE dans la catégorie SFA
Polyclinique de la Louvière, 122 rue de la Louvière 59000 Lille

Le changement climatique va mettre en danger la santé de milliards de personnes dans les années à venir. Paradoxalement les établissements de santé représentent une source importante de déchets dans le monde et contribuent au réchauffement climatique : 7% de la production de gaz à effet de serre en France (10% aux États-Unis) et 3,5% de la production de déchets soit 700 000 tonnes de déchets par an.

Pourquoi créer la SFA verte ?

Le changement climatique va mettre en danger la santé de milliards de personnes dans les années à venir. Paradoxalement les établissements de santé représentent une source importante de déchets dans le monde et contribuent au réchauffement climatique (1) : 7% de la production de gaz à effet de serre en France (10% aux États-Unis) et 3,5% de la production de déchets soit 700 000 tonnes de déchets par an (2). Le bloc opératoire est le principal pourvoyeur de déchets dans les établissements de santé. A tel point que certains médias généralistes en parlent (3). Il représente à lui seul 30% des déchets des établissements de santé parmi lesquels on trouve :

- Le suremballage plastique et papier (laboratoires).
- Les consommables et dispositifs médicaux implantables (DMI) non utilisés.
- Les produits anesthésiques préparés et non utilisés (4).

Nous sommes la pierre angulaire du bloc opératoire. Nous programmons les interventions, décidons des implants à poser et des laboratoires avec lesquels nous travaillons, le tout en collaboration avec les autres acteurs de nos établissements. Nous pouvons être à l’origine d’un changement des pratiques au sein de nos équipes afin de provoquer une prise de conscience et ce faisant engendrer une bienveillance à l’égard...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous