En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Robert Merle d’Aubigné et les frères Jean et Robert Judet : Naissance de la chirurgie orthopédique moderne au milieu du XXe siècle

Paru dans le numéro N°278 - Novembre 2018 - Cahier 1
Article consulté 193 fois

Robert Merle d’Aubigné et les frères Jean et Robert Judet : Naissance de la chirurgie orthopédique moderne au milieu du XXe siècle

Par Philippe MARRE dans la catégorie HISTOIRE
Secrétaire Général, Académie de Chirurgie

Cette année, la Société Francaise de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique (SoFCOT) a 100 ans et ce siècle a été remarquable en matière d’innovations françaises en Chirurgie Orthopédique et en Traumatologie. Comme le souligne Gérard Lecerf dans son chapitre d'histoire "durant ce siècle d'existence, notre société n'a jamais cessé d'évoluer".

Avant – Propos :
Cette année, la Société Francaise de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique (SoFCOT) a 100 ans et ce siècle a été remarquable en matière d’innovations françaises en Chirurgie Orthopédique et en Traumatologie. Comme le souligne Gérard Lecerf dans son chapitre d'histoire "durant ce siècle d'existence, notre société n'a jamais cessé d'évoluer". Cette évolution a été le fait de nombreux collègues, mais 3 hommes ont marqué plus particulièrement cette évolution de notre spécialité dans le milieu du XXe siècle : Robert Merle D'Aubigné (1900-1989), Jean (1905-1995) et Robert Judet (1909-1980). Tous les trois étaient Internes des Hôpitaux de Paris, respectivement en 1924, 29 et 31.
L'un, Robert Merle D'Aubigné créant un grand centre moderne de Chirurgie Orthopédique avec des diversifications appelées aujourd'hui hyperspécialités (hanche, genou, colonne, main, pied et tumeurs...). Les 2 autres, les indissociables frères Judet, étant à l'origine d'innovations importantes : 1ère série de prothèses de hanche en 1946, libération du quadriceps pour raideurs du genou, décortication greffe, PTH sans ciment etc... Nous leur devons beaucoup.
C'est cette saga que nous conte Philippe Marre secrétaire général de l'Académie Nationale de Chirurgie.
Nous l'en remercions.

Jacques...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous