En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Résultats cliniques à 2 ans après une arthroplastie totale de la hanche avec une cupule hémisphérique à double mobilité

Paru dans le numéro N°317 - Octobre 2022
Article consulté 148 fois

Résultats cliniques à 2 ans après une arthroplastie totale de la hanche avec une cupule hémisphérique à double mobilité

Par Nicolas Bonin(1), Loic Schneider(2), Frederic Chatain(3), Gilles Estour(4) dans la catégorie TENDANCES
(1) Clinique de la Sauvegarde, Lyon-Ortho-Clinic, France - (2) Clinique Mutualiste MFL SSAM, Saint-Etienne, France - (3) Pole Sante Axone, Saint-Martin-d'Heres, France 4 Medipole de Savoie, Challe-les-Eaux, France / [email protected]

La luxation est une complication redoutée et coûteuse après une arthroplastie totale de la hanche (PTH), signalée dans jusqu'à 7 % des PTH primaires. Au cours de la dernière décennie, les cotyles à double mobilité (DM) ont démontré leur efficacité pour réduire les subluxations et les luxations, car ils présentent une plus grande "jumping distance" et des ratios plus élevés entre les diamètres de la tête et du col.

Introduction

La luxation est une complication redoutée et coûteuse après une arthroplastie totale de la hanche (PTH), signalée dans jusqu'à 7 % des PTH primaires [1,2]. Au cours de la dernière décennie, les cotyles à double mobilité (DM) ont démontré leur efficacité pour réduire les subluxations et les luxations, car ils présentent une plus grande "jumping distance" et des ratios plus élevés entre les diamètres de la tête et du col [3]. Les cupules DM contemporaines se sont avérées efficaces pour prévenir les luxations intra-prothétiques et ont montré de faibles taux de complications et de révisions [3,4]. Le conflit ilio-psoas reste un sujet de préoccupation avec les cupules DM car elles sont plus susceptibles de déborder sur le bord antérieur de l'acétabulum, étant donné que leur conception comporte un bord cylindro-sphérique proéminent pour augmenter la "jumping distance" [5].

Depuis 2014, les auteurs utilisent une nouvelle cupule DM hémisphérique qui ne présente pas de rebord cylindro-sphérique proéminent (figure 1), destinée à réduire les risques de conflit iliopsoas sans nécessiter de modification du positionnement peropératoire conventionnel comme avec les cupules unipolaires.

Figure 1 : (a) Conception originale de la cupule à double mobilité (DM) avec un rebord...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous