En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Réinsertion Périfovéale du TFCC  sous arthroscopie : Expérience hong-kongaise

Paru dans le numéro N°279 - Décembre 2018
Article consulté 522 fois

Réinsertion Périfovéale du TFCC sous arthroscopie : Expérience hong-kongaise

Par Marion Burnier*, Michael Mak**, Wing-Lim Tse**, Pak-cheong Ho** dans la catégorie TECHNIQUE
*Service de chirurgie de la main et du membre supérieur - Hopital Edouard Herriot, Lyon / **Service de la Main et de Microchirurgie - Prince of Wales Hospital - Hong Kong, China

Décrites par Palmer en 1984, les lésions du ligament triangulaire du carpe (Triangular Fibrocartilage Complex, TFCC) concernent 27% de la population de moins de 30 ans. Elles représentent les atteintes ligamentaires les plus fréquemment associées aux fractures du radius distal, avec une fréquence allant de 49 à 78% selon les séries.

Introduction

Décrites par Palmer en 1984 (1), les lésions du ligament triangulaire du carpe (Triangular Fibrocartilage Complex, TFCC) concernent 27% de la population de moins de 30 ans. Elles représentent les atteintes ligamentaires les plus fréquemment associées aux fractures du radius distal, avec une fréquence allant de 49 à 78% selon les séries (2) (3). Une désinsertion du TFCC peut entraîner une instabilité radio-ulnaire distale responsable de douleur du compartiment ulnaire du poignet et affecter la fonction quotidienne. Plusieurs études biomécaniques ont confirmé le rôle primordial du TFCC en tant que stabilisateur des articulations ulnocarpienne et radio-ulnaire distale. Au cours des deux dernières décennies, plusieurs études anatomiques et biomécaniques se sont attachées à décrire cette entité ainsi que sa fonction (4) (5). Nakamura et al (4) ont été les premiers à évoquer la structure tri-dimensionelle du TFCC résolvant ainsi le paradoxe des modifications dynamiques de ce ligament au cours des mouvements de prono-supination (6). Le développement de l'arthroscopie a largement participé à une meilleure compréhension et au démembrement des différentes atteintes du TFCC. Ainsi, en partenariat avec l’EWAS, le Dr Andréa Atzei (7) a introduit une classification des lésions...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous