En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
PTG sur genu varum : Modalités illustrées des corrections à effectuer

Paru dans le numéro N°276 - Août/Septembre 2018
Article consulté 321 fois

PTG sur genu varum : Modalités illustrées des corrections à effectuer

Par Arun Mullaji FRCS Ed, MCh Orth, MS Orth, DNB Orth, D Orth, MB dans la catégorie TECHNIQUE
Consultant Knee Surgeon Mullaji Knee Clinic, Mumbai, India / [email protected] / mullajikneeclinic.com

La déformation en varus est la plus courante chez les patients nécessitant une prothèse totale du genou (PTG). Elle peut varier d'une déformation légère qui se corrige facilement et totalement sous anesthésie et ne nécessitant aucune libération à une déformation fixée pouvant poser des problèmes de correction. Différentes méthodes et séquences de libérations ont été proposées dans le passé.

 

La déformation en varus est la plus courante chez les patients nécessitant une prothèse totale du genou (PTG). Elle peut varier d'une déformation légère qui se corrige facilement et totalement sous anesthésie et ne nécessitant aucune libération à une déformation fixée pouvant poser des problèmes de correction. Différentes méthodes et séquences de libérations ont été proposées dans le passé.  

L'auteur a effectué plus de 12 000 PTG, dont 6 000 assistées par navigation, et a publié diverses observations dans des articles scientifiques1-12. Cet article présente la méthode qu’il a développée et qui permet d’obtenir alignement et équilibre sans libération du ligament collatéral médial ou LLI2 et sans utiliser d'implants contraints (dans la plupart des cas, des prothèses postéro-stabilisées ont été utilisées). (fig. 1)

Figure 1 : Déformation bilatérale et majeure en varus avec courbure extra-articulaire tibiale et fémorale ; aspect pré- et postopératoire.

 

Les concepts de base sur lesquels est fondée la technique sont les suivants :

1. Le LLI ne se contracte pas en cas de déformation en varus.

2. L'angle de correction du valgus est extrêmement variable et doit être adapté à chaque individu (à moins d’utiliser un outil de navigation)5,9.

3. La présence d’une déformation...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous