En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Prothèse isoelastic radius distal

Paru dans le numéro N°303 - Avril 2021
Article consulté 340 fois

Prothèse isoelastic radius distal

Par Antoine Martins, Philippe Liverneaux dans la catégorie TECHNIQUE
SOS Main / Chirurgie de la main, du poignet et des nerfs périphériques, Hôpital Universitaire Strasbourg, FMTS, Université de Strasbourg, Icube CNRS 7357, 1 avenue Molière, 67000 Strasbourg, France / [email protected]

Les fractures articulaires comminutives déplacées du radius distal chez les patients âgés atteints d’ostéoporose représentent un dilemme thérapeutique. Bien que l’ostéosynthèse par plaque antérieure verrouillée soit devenue le traitement de choix pour la plupart des fractures du radius distal, cette technique n’est pas toujours indiquée en cas de comminution grave...

Introduction / Historique

Les fractures articulaires comminutives déplacées du radius distal chez les patients âgés atteints d’ostéoporose représentent un dilemme thérapeutique. Bien que l’ostéosynthèse par plaque antérieure verrouillée soit devenue le traitement de choix pour la plupart des fractures du radius distal, cette technique n’est pas toujours indiquée en cas de comminution grave et ostéoporose en raison de l’absence de tenue des vis dans l’os spongieux épiphysaire et de la difficulté à restaurer un index radioulnaire acceptable [1].  L’utilisation de plaques verrouillées, fixateurs externes ou autres techniques ont montré un taux d’échec élevé lorsqu’ils sont utilisés pour traiter de telles blessures. Le remplacement prothétique peut être une option intéressante dans certains cas où la reconstruction de la surface articulaire serait difficile voire impossible.

Des prothèses unicompartimentales sont régulièrement utilisées dans d’autres localisations de fractures ostéoporotiques chez les personnes âgées, telles que la hanche [2], l’épaule [3] et le coude [4]. Plusieurs auteurs ont proposé d’étendre ce concept aux fractures du radius distal [5-7]. Pour eux, l’intérêt des prothèses unicompartimentales du radius distal est de reconstruire immédiatement la surface...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous