En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Prothèse inversée d’épaule et latéralisation

Paru dans le numéro N°308 - Novembre 2021
Article consulté 85 fois

Prothèse inversée d’épaule et latéralisation

Par Luc favard dans la catégorie BIOMÉCANIQUE
Service de chirurgie orthopédique et traumatologique 1, Centre Hospitalier Régional Universitaire de Tours, 37044 Tours Cedex, France / [email protected]

Les premières prothèses inversées avaient un centre de rotation (CdR) très latéralisé. Les forces en arrachement étaient importantes et de nombreux échecs ont été rapportés en raison de descellements et de résultats fonctionnels limités.

De la latéralisation initiale à la latéralisation actuelle

Les premières prothèses inversées avaient un centre de rotation (CdR) très latéralisé (Fig 1). Les forces en arrachement étaient importantes et de nombreux échecs ont été rapportés en raison de descellements et de résultats fonctionnels limités [1].

Figure 1 : ancienne prothèse inversée avec un centre de rotation (CdR) très latéralisé.

 

Grammont a médialisé le CdR pour diminuer ce risque. Ainsi, avec sa prothèse glénoïdienne en forme de demi-sphère sans col, le CdR se trouve à l’interface entre la platine glénoïdienne et l’os et même pratiquement dans l’os puisque la sphère déborde légèrement de la platine en dedans (Fig.2). Cette innovation a été un succès [2].

Figure 2 : centre de rotation médialisé selon le concept de Grammont

 

MAIS, cette médialisation a engendré quelques problèmes :

- Conflit osseux et encoches (Fig.3) [3]
- Diminution des mobilités notamment en rotation coude au corps
- Galbe de l’épaule modifié.

D’où, à nouveau, une tendance à la latéralisation.

Figure 3 : exemple d’encoche scapulaire sur une pièce anatomique et sur un cliché radiographique.

 

Quelques définitions :

Si le point de référence est le point O, situé au milieu de la surface articulaire glénoïdienne :

La latéralisation...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous