En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Prothèse de cheville Ramses : concept- technique opératoire-résultats . A propos des 38 premiers cas

Paru dans le numéro N°61 - Février 1997
Article consulté 4409 fois

Prothèse de cheville Ramses : concept- technique opératoire-résultats . A propos des 38 premiers cas

Par G. Mendolia*, Talus group** dans la catégorie TECHNIQUE
*Centre MCO Côte d'Opale, Boulogne S/Mer** J. Berger (Strasbourg), C. Cermolacce (Marseilles), J.Y. Coillard (Lyon), G. Copin (Illkirch), P. Delponte (Chateauroux), P. Diebold (Nancy), J. Hummer (Nancy), G. Laroche (Boulogne S/Mer), G. Mendolia (Boulogne S/Mer), G. Peltre (Paris), M. Perrin (Dijon), H. Rocher (Bordeaux), G. Rougereau (Paris)

Bien que l’arthrodèse de l’articulation tibio-tarsienne donne des résultats à court ou moyen terme satisfaisants, elle conduit souvent à plus long terme à l’arthrose sous astragalienne et médio-tarsienne de traitement difficile.
Ceci nous a incité à réaliser chez certains de nos patients des arthroplasties de cheville comme alternative à l’arthrodèse.
Les progrès dans la conception des implants, la simplification de la technique opératoire, la meilleure connaissance des causes d’échecs, ont permis d’améliorer les résultats des prothèses de cheville.

Arthroplastie de cheville : prothèse RAMSES

Bien que l’arthrodèse de l’articulation tibio-tarsienne donne des résultats à court ou moyen terme satisfaisants, elle conduit souvent à plus long terme à l’arthrose sous astragalienne et médio-tarsienne de traitement difficile.

Ceci nous a incité à réaliser chez certains de nos patients des arthroplasties de cheville comme alternative à l’arthrodèse.

Les progrès dans la conception des implants, la simplification de la technique opératoire, la meilleure connaissance des causes d’échecs, ont permis d’améliorer les résultats des prothèses de cheville.

Celles-ci commencent, dans certaines indications développées plus loin, à réaliser une alternative raisonnable à l’arthrodèse de cheville.

C’est cette expérience de nos 38 premiers cas de prothèses de cheville RAMSES que nous voudrions relater ici.

Nous développerons successivement :

1°) le choix de la prothèse RAMSES
2°) La technique opératoire
3°) La présentation de notre série de 38 cas
4°) Les causes d’échecsle syndrome sous malléolaire
le syndrome d’Achille trop court
5°) l’arthrodèse après prothèse de cheville.

Le choix de la prothèse Ramses

De nombreux modèles de prothèses de cheville ont été développés avec des...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous