En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Principales conséquences de la pandémie de COVID-19 sur les services d'arthroplastie de la hanche en Europe. Résultats d'un questionnaire en ligne soumis aux membres de l'European Hip Society.

Paru dans le numéro N°308 - Novembre 2021
Article consulté 53 fois

Principales conséquences de la pandémie de COVID-19 sur les services d'arthroplastie de la hanche en Europe. Résultats d'un questionnaire en ligne soumis aux membres de l'European Hip Society.

Par Martin Thaler (1), Ismail Khosravi (1), Jean-Alain Epinette (2), Luigi Zagra (3) dans la catégorie TRIBUNE
(1) Service de chirurgie orthopédique, Université de médecine d'Innsbruck, Innsbruck, Autriche - (2) Centre de recherche et de documentation sur l'arthroplastie, Houdain, France - (3) Service de la hanche, IRCCS Istituto Ortopedico Galeazzi, Milan, Italie

Les premiers cas de coronavirus (COVID-19) sont apparus en décembre 2019 à Wuhan, la capitale de la province d'Hubei en Chine. Cette maladie est causée par un nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) très contagieux qui s'est rapidement propagé dans les autres pays pour aboutir en mars 2020 à une pandémie internationale selon la définition de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Introduction

Les premiers cas de coronavirus (COVID-19) sont apparus en décembre 2019 à Wuhan, la capitale de la province d'Hubei en Chine. Cette maladie est causée par un nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) très contagieux qui s'est rapidement propagé dans les autres pays  pour aboutir en mars 2020 à une pandémie internationale selon la définition de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le nouveau coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) à l'origine de la crise de coronavirus de 2019 (COVID-19) a contaminé de nombreuses personnes et provoqué beaucoup de décès. La première vague a touché l'Europe entre février 2020 et juin 2020. Au cours de cette période, la majorité des pays européens ont donné la priorité à la prise en charge des cas de COVID 19 en réorientant la majeure partie des ressources médicales. Le secteur de l'orthopédie n'a pas été épargné par cette situation inédite. Pendant la pandémie, les spécialistes de toutes disciplines confondues ont été contraints de modifier leur pratique professionnelle afin d'éviter l'exposition des patients et du personnel soignant.

L'EHS a été créée en 1992. Elle compte à son actif 510 membres, dont 328 membres à temps plein. Son objectif est « de fournir un forum de discussion sur les recherches, les...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous