En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Planification d’une Prothèse Totale de Hanche

Paru dans le numéro N°295 - Juin / juillet 2020
Article consulté 398 fois

Planification d’une Prothèse Totale de Hanche

Par A. Penet, E. Sappey-Marinier, S. Lustig dans la catégorie COIN DE L'INTERNE
FIFA medical center of excellence, Orthopaedics Surgery and Sports Medicine Department, Croix-Rousse Hospital, Hospices Civils de Lyon Lyon, France

La planification correspond au processus d’anticipation de la taille et de la position des implants avant la chirurgie.
Cette étape permet au chirurgien d’anticiper les difficultés potentielles pour reproduire la biomécanique de la hanche et de minimiser le risque d’inégalité de longueur de jambe.

Introduction

Définition :
La planification correspond au processus d’anticipation de la taille et de la position des implants avant la chirurgie.
Cette étape permet au chirurgien d’anticiper les difficultés potentielles pour reproduire la biomécanique de la hanche et de minimiser le risque d’inégalité de longueur de jambe.

Précision :
La précision peut varier de 52 à 98% +/- taille unique, liés à l’expérience et à la pratique.

Les étapes nécessaires à une bonne planification :

1. Obtenir des radiographies appropriées.
2. Enregistrer les informations vitales du patient sur le modèle (âge, taille, poids, etc.).
3. Etablir des repères radiographiques.
4. Etablir un écart de longueur de membre.
5. Gabarit du composant cotyloïdien pour déterminer le centre de rotation de la hanche prothétique par rapport à la hanche native.
6. Gabarit du composant fémoral pour anticiper la taille endomédullaire.

Analyses radiographiques

Radiographies nécessaires (figure 1) :
- Bassin de face centré sur la symphyse pubienne.
- Hanche de profil (10-15 degrés de rotation interne) avec le col fémoral placé parallèlement à la cassette.

Figure 1 : Bassin de face et hanche de profil.

 

Attention : la rotation externe sur les radiographies diminue faussement l’offset et peut créer un valgus au niveau du col...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous