En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Performance du revêtement d'hydroxyapatite de la prothèse corail : un équilibre gagnant

Paru dans le numéro N°286 - Août / Septembre 2019
Article consulté 339 fois

Performance du revêtement d'hydroxyapatite de la prothèse corail : un équilibre gagnant

Par Dominique C. R. HARDY dans la catégorie MISE AU POINT
CHU Saint Pierre, Rue Haute 322, B-1000-Bruxelles - Belgique email : [email protected]

La fixation au squelette d’un implant métallique peut s’opérer de trois manières différentes.
Soit par l’usage d’un agent de liaison, le ciment acrylique, par exemple, espérant ainsi établir une liaison mécanique intime et durable avec l’os receveur d’une part, et épouser de manière parfaite le contour de l’implant d’autre part.
Soit par le recours à des surfaces poreuses...

Introduction

La fixation au squelette d’un implant métallique peut s’opérer de trois manières différentes.

1) Soit par l’usage d’un agent de liaison, le ciment acrylique, par exemple, espérant ainsi établir une liaison mécanique intime et durable avec l’os receveur d’une part, et épouser de manière parfaite le contour de l’implant d’autre part.

2) Soit par le recours à des surfaces poreuses, métalliques pour la plupart, dans lesquelles de l’os néoformé va pouvoir se développer au départ de l’os receveur pour assurer la fixation.

3) Soit par des revêtements bioactifs, hydroxyapatite par exemple, qui vont guider une réaction d’ostéogenèse dans l’espace périprothétique pour assurer l’ostéo-intégration de l’implant.
Sans entrer dans les détails biologiques, en dehors du périmètre de cet article, le mécanisme de néo-ostéogenèse est bien établi.  Il implique 4 grandes étapes successives (figure 1) :

Figure 1 : Les 4 étapes de l’ostéointégration.

 

1. L’immobilisation, puis l’activation, de cellules ostéoprogénitrices sur la surface du coating d’hydroxyapatite.

2. La synthèse d’une matrice ostéoïde recouvrant toute la surface de l’hydroxyapatite. Simultanément, se produit une ostéogenèse dans l’espace périprothétique au départ entre autres des travées osseuses spongieuses effractées...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous