En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Ostéotomie de la tubérosité tibiale : modification de l'ostéotomie de la crête de la tubérosité (TCO) pour garantir une exposition aisément extensible et sûre du genou

Paru dans le numéro N°310 - Janvier 2022
Article consulté 563 fois

Ostéotomie de la tubérosité tibiale : modification de l'ostéotomie de la crête de la tubérosité (TCO) pour garantir une exposition aisément extensible et sûre du genou

Par Umar BJ Yousuf & Rhidian L Morgan-Jones dans la catégorie TECHNIQUE CHIRURGICALE
Cardiff and Vale University Health Board, University Hospital Llandough, Cardiff, United Kingdom / [email protected]

Les cas de reprise des prothèses totales du genou sont en augmentation constante. L'exposition constitue une phase stratégique et délicate de cette intervention. Les efforts mis en oeuvre pour réaliser l'exposition influent sur le déroulement de la procédure et peuvent augmenter la durée de l'intervention.

Introduction

Les cas de reprise des prothèses totales du genou sont en augmentation constante [1]. L'exposition constitue une phase stratégique et délicate de cette intervention. Les efforts mis en oeuvre pour réaliser l'exposition influent sur le déroulement de la procédure et peuvent augmenter la durée de l'intervention. Ce double enjeu de multiplication des cas de chirurgie de reprise et de complexité contraint les chirurgiens orthopédistes à posséder les connaissances et les compétences requises pour recourir à des techniques sûres et reproductibles afin d'obtenir des résultats satisfaisants. Nous allons décrire dans cet article la méthode d'ostéotomie de la crête de la tubérosité tibiale (TCO) développée et utilisée en routine dans notre établissement par l'auteur principal dans les procédures de reprise des arthroplasties du genou. La TCO constitue une modification de la TTO classique décrite par Whiteside [8].

La voie d'abord extensible idéale doit garantir l'intégrité du mécanisme extenseur, une explantation/implantation sûre, un protocole postopératoire simple et un rétablissement rapide [2]. Une exposition de qualité peut être obtenue en utilisant une procédure proximale des tissus mous ou distale de l'os. Les procédures des tissus mous s'accompagnent de l'avulsion...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous