En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Ostéotomie de la tubérosité tibiale antérieure et fixation par ostéosuture

Paru dans le numéro N°315 - Juin / Juillet 2022
Article consulté 108 fois

Ostéotomie de la tubérosité tibiale antérieure et fixation par ostéosuture

Par Julie Chan-Wai-Nam(1), Agathe Yvinou(1), Marie Fernandez(1), Rayane Benhenneda(2), Fréderic Dubrana(1) dans la catégorie TECHNIQUE
(1) CHU Brest, hôpital de la Cavale Blanche, Boulevard Tanguy Prigent, 29200 Brest - (2) CHU Tours, 2 boulevard Tonnelé, 37000 Tours / [email protected]

Les reprises d’arthroplastie totale de genou peuvent être délicates, et nécessiter une extension de la voie d’abord initiale. Les causes de reprise de PTG sont variées1 et incluent les problèmes de descellement aseptique, d’instabilité, d’infection, d’usure du polyéthylène, de raideur, de mauvais alignement, de fracture périprothétique, de douleur résiduelle.

Les reprises d’arthroplastie totale de genou peuvent être délicates, et nécessiter une extension de la voie d’abord initiale. Les causes de reprise de PTG sont variées1 et incluent les problèmes de descellement aseptique, d’instabilité, d’infection, d’usure du polyéthylène, de raideur, de mauvais alignement, de fracture périprothétique, de douleur résiduelle.

De nombreuses méthodes existent pour faciliter la voie d’abord lors de reprise chirurgicale telles que : la synovectomie, le rectus snip, l’ostéotomie de la tubérosité tibiale, la plastie du quadriceps en V-Y (Figure 1). Initialement décrite par Dolin en 19831-3 l’ostéotomie de la tubérosité tibiale est habituellement refixée avec des vis3-5 (Figure 2) ou du fil de cerclage2,6. Dans la technique d’ostéotomie et relèvement de la tubérosité tibiale qui va être décrite, la fixation de la tubérosité tibiale antérieure est réalisée sans vissage, ni cerclage mais à l’aide d’ostéosuture permettant une flexion immédiate de 80° à 90°.

Figure 1 : RS : rectus snip ; CA : plastie en V-Y de Coonse et Adams.

 

Figure 2 : ostéotomie et relèvement de la tubérosité tibiale antérieure, avec fixation par vissage(A) et cerclage (B).

 

Technique chirurgicale

Étape 1 : Exposition

L’incision cutanée reprend l’ancienne cicatrice. S’il existe...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous