En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Orthopédie mondiale - Notre héritage pour l’avenir ?

Paru dans le numéro N°301 - Février 2021
Article consulté 573 fois

Orthopédie mondiale - Notre héritage pour l’avenir ?

Par Alberto Gregori (1), Patricia O’Connor (2) dans la catégorie TRIBUNE
(1) FRCSEng FRCSEd FRCSEd(Orth) DFM, chirurgien orthopédique - (2) MRCP FRCSEd(A& E) FCEM, consultant en médecine d’urgence / [email protected]

La pandémie de COVID-19 a eu pour effet de démontrer au monde que nous sommes tous des êtres humains fragiles. En effet, malgré notre évolution et notre sophistication sociétale, nous risquons de succomber à une maladie infectieuse, comme nos ancêtres l’ont fait tout au long de l’histoire. Nous luttons contre un adversaire brutal qui cible et nivelle « l’humanité » en ne reconnaissant pas les différences de géographie, de culture, de pouvoir ou de richesse.

La pandémie de COVID-19 a eu pour effet de démontrer au monde que nous sommes tous des êtres humains fragiles. En effet, malgré notre évolution et notre sophistication sociétale, nous risquons de succomber à une maladie infectieuse, comme nos ancêtres l’ont fait tout au long de l’histoire. Nous luttons contre un adversaire brutal qui cible et nivelle « l’humanité » en ne reconnaissant pas les différences de géographie, de culture, de pouvoir ou de richesse. Il n’est plus acceptable de se replier sur nos bulles d’intérêt national et personnel en ignorant notre interdépendance mondiale. Nous devons reconnaître les besoins de ceux qui se trouvent en dehors de nos « bulles » nationales (plus chanceuses) et étendre les politiques et les ressources en matière de santé pour inclure les régions du monde où les besoins en santé sont aigus et profonds et où la pauvreté se manifeste. La pandémie a mis en évidence non seulement la situation critique des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire inférieur (PRFM) du point de vue de la COVID-19, mais aussi les crises quotidiennes en matière de santé auxquelles sont confrontées des millions de personnes dans le monde (figure 1).

Figure 1 : Covid dirige la porte de l’hôpital central de Mzuzu au Malawi.

 

Il est temps de penser...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous