En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Nouvelle Pratique Chirurgicale Illustrée

Paru dans le numéro N°268 - Novembre 2017 - Cahier 2
Article consulté 140 fois

Nouvelle Pratique Chirurgicale Illustrée

Par Jean Quénu dans la catégorie HISTOIRE

La résection arthroplastique de la hanche a pour but de reconstruire une néarthrose intra-cotyloïdienne après ablation de la tête fémorale. Nous nous bornerons d’abord à rappeler les principaux temps de l’opération qui sont les suivants : ablation de la tête fémorale ;

 

Fascicule 1
239 figures dessinées d’après nature par S. Dupret

G. Doin & Cie
Editeurs
8, Place de l’Odéon, Paris
- 1948 -

---------------------

Extrait de Nouvelle Pratique Chirurgicale Illustrée
VI
RÉSECTION
ARTHROPLASTIQUE DE LA HANCHE POUR COXARTHRIE
(Technique personnelle)
Par Paul MATHIEU
Professeur à la Faculté
Chirurgien de l’hôpital Cochin

La résection arthroplastique de la hanche a pour but de reconstruire une néarthrose intra-cotyloïdienne après ablation de la tête fémorale. Nous nous bornerons d’abord à rappeler les principaux temps de l’opération qui sont les suivants : ablation de la tête fémorale ; réintroduction et maintien du moignon cervical dans la cavité cotyloïde. Cette dernière partie de l’intervention est facilitée par la section du butoir trochantérien et sa réimplantation basse sur la diaphyse fémorale, ce qui a l’avantage de rétablir la tension des muscles fessiers profonds. Suivant les cas, on pratique ou non une interposition de l’aponévrose du tenseur de fascia lata autour de la tête fémorale avant la réintroduction du moignon cervical dans la cavité cotyloïde. Nous avons utilisé parfois des aponévroses conservées aseptiquement ; les interpositions de cupules métalliques ou faite de matières synthétiques ont été jusqu’ici exceptionnelles en France.

Les...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous