En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Modes radiologiques de fixation d’une tige fémorale avec traitement de surface proximal

Paru dans le numéro N°286 - Août / Septembre 2019
Article consulté 252 fois

Modes radiologiques de fixation d’une tige fémorale avec traitement de surface proximal

Par Amar RANAWAT dans la catégorie MISE AU POINT
Hospital for Special Surgery – New York

Les modes de fixation des tiges fémorales sans ciment ont des implications cliniques importantes car ils déterminent la fixation initiale et la croissance osseuse ultérieure. Des tiges fémorales coniques avec revêtement poreux proximal ont été introduites pour réduire le« stress shielding » sous contrainte du fémur proximal et réduire l’incidence de la douleur à la cuisse, et ont donné d’excellents résultats à moyen et long terme.

I. Introduction

Les modes de fixation des tiges fémorales sans ciment ont des implications cliniques importantes car ils déterminent la fixation initiale et la croissance osseuse ultérieure[1,2]. Des tiges fémorales coniques avec revêtement poreux proximal ont été introduites pour réduire le « stress shielding » sous contrainte du fémur proximal et réduire l’incidence de la douleur à la cuisse, et ont donné d’excellents résultats à moyen et long terme[1, 3-15]. Cependant, la forme et la taille des implants ne correspondent pas toujours parfaitement à la géométrie fémorale du patient et il y a toujours un risque de fracture du fémur intra-opératoire avec des composants surdimensionnés et un risque de subsidence et de défaillance mécanique précoce avec des composants sous-dimensionnés. Bien que ces tiges soient conçues pour présenter un contact osseux proximal, il n’est pas toujours possible d’obtenir un blocage proximal de la tige en raison des variations de la géométrie fémorale ainsi que de la technique opératoire[16]. Ainsi, un mode supplémentaire de fixation à 3 points a également été décrit pour ces implants[15]. Cependant, nous avons observé d’autres modes de fixation radiologique sans échec clinique ou radiologique. L’objectif de cette étude était d’analyser les...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous