En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Paru dans le numéro N°312 - Mars 2022
Article consulté 199 fois

Les registres : Une contrainte de plus ou une vraie opportunité ?

Par Stéphane Boisgard dans la catégorie REGISTRE
Service Orthopédie Traumatologie du CHU de Clermont Ferrand - Président du CNP COT - En charge de la mise en place des Registres / [email protected]

Si l’on prend le problème comme d’habitude dans nos sociétés professionnelles, en reprenant tous les travers des technocrates : on décrète que cela est nécessaire sans savoir vraiment pourquoi, on met en place une procédure de plus à faire faire par les autres, et on n’obtient jamais aucun résultat probant.

introduction

Si l’on prend le problème comme d’habitude dans nos sociétés professionnelles, en reprenant tous les travers des technocrates : on décrète que cela est nécessaire sans savoir vraiment pourquoi, on met en place une procédure de plus à faire faire par les autres, et on n’obtient jamais aucun résultat probant. Au total une bonne idée mal expliquée, mal conçue sur le plan technique peut aboutir à un marasme.

C’est un peu l’histoire des registres en orthopédie dans notre pays, quelques orthopédistes visionnaires non suivis par la collectivité qui n’en voyait pas l’intérêt, et donc quelques expériences disséminées non exhaustives difficiles à exploiter.
Le contexte

Pour comprendre l’intérêt des registres il faut se replacer dans notre environnement. Quel est-il ? Tout d’abord le plus important nos patients, puis nos établissements, les pouvoirs publics, et nos fournisseurs.

Jusqu’à maintenant le fait que nous soyons les sachants nous permettait de régner « en maitres » sur ces différents groupes. Le patient nous faisait toute confiance sans poser beaucoup de questions, et l’environnement économique permettait aux pouvoirs publics de rémunérer les actes chirurgicaux de façon confortable pour les chirurgiens, les établissements et les fournisseurs. 

Depuis quelques années...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous