En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Les cages intervertébrales cervicales : analyse critique de la littérature

Paru dans le numéro N°147 - Octobre 2005
Article consulté 6450 fois

Les cages intervertébrales cervicales : analyse critique de la littérature

Par H. Pascal-Mousselard*, G. Daculsi**, J.-Y. Lazennec*, Y. Catonné*, G. Saillant* dans la catégorie SYNTHÈSE - MISE AU POINT
*Hôpital de la Pitié, 75013 Paris - **Laboratoire INSERM E99-03, Nantes

Les affections dégénératives du rachis cervical, responsables de compressions neurologiques radiculaires (névralgies cervico-brachiales) ou médullaires (myélopathies), sont très fréquentes. Elles sont dues à une compression des structures neurologiques par une hernie discale et/ou des lésions arthrosiques.

Introduction

Les affections dégénératives du rachis cervical, responsables de compressions neurologiques radiculaires (névralgies cervico-brachiales) ou médullaires (myélopathies), sont très fréquentes. Elles sont dues à une compression des structures neurologiques par une hernie discale et/ou des lésions arthrosiques.

La chirurgie, lorsqu’elle est indiquée, poursuit un double but de décompression des structures neurales (racine nerveuse, moelle épinière) et de stabilisation du rachis cervical. L’agent compressif siégeant le plus souvent en avant de l’axe neural, l’intervention chirurgicale est généralement conduite par voie antérieure.

Depuis la fin des années 50, les techniques de Smith-Robinson et Cloward constituent incontestablement les « Gold Standard » dans le traitement des névralgies cervico-brachiales d’origine discale ou dégénérative ostéophytiques (Fig. 1 et 2). Néanmoins, l’évaluation des résultats est difficile au regard de la littérature.

Fig 1

 

 
Fig 2a
Fig 2b

 

En effet, ces résultats varient de façon très sensible en fonction :

- de la procédure : Smith-Robinson ou Cloward
- du nombre de niveaux opérés
- de la greffe utilisée : pas de greffe, autogreffe, allogreffe, xénogreffe, biomatériau
- de...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous