En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Le bankart augmenté

Paru dans le numéro N°289 - Décembre 2019
Article consulté 540 fois

Le bankart augmenté

Par Aurore Blancheton(1), Geoffroy Nourissat(2) dans la catégorie TECHNIQUE
(1)- / (2)- Clinique Maussins-Nollet, 67 Rue de Romainville 75019, Paris, France

L’intervention la plus reconnue pour stabiliser l’épaule est sans aucun doute la butée coracoïdienne selon Latarjet. Cette intervention est palliative car on considère alors que les ligaments de l’épaule ne sont plus fonctionnels. Les résultats sont excellents dans des mains expertes.

Introduction

L’intervention la plus reconnue pour stabiliser l’épaule est sans aucun doute la butée coracoïdienne selon Latarjet. Cette intervention est palliative car on considère alors que les ligaments de l’épaule ne sont plus fonctionnels. Les résultats sont excellents dans des mains expertes.

Cependant, les données de la littérature rapportent, qu’en cas d’intervention bien réalisée, le retour au sport est à 75 %, que 10 % des patients conservent une appréhension et 20 % des patients considèrent leur épaule imparfaite. Ces résultats sont obtenus en dehors de complications liées à la chirurgie. Cette intervention est parfois difficile et les complications ne sont pas rares : pseudarthrose, fracture de la butée, lyse de la butée etc... Dans ces cas-là, les symptômes sont difficiles à gérer.

Dans l’arsenal de la chirurgie de l’instabilité de l’épaule, on trouve l’intervention de Bankart, couramment pratiquée sous arthroscopie, qui consiste à réparer les ligaments. Si les résultats sont parfois décevants, la meilleure analyse des lésions a permis de diminuer significativement le taux d’échec. Actuellement, en ciblant bien les indications, il est possible de pouvoir garantir des résultats proches de ceux de la butée, comme le montrent les travaux de Thomazeau.

Entre ces deux...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous