En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
L’angle RSA : une nouvelle mesure de l’inclinaison  glénoïdienne pour les prothèses inversées d’épaule

Paru dans le numéro N°284 - Mai 2019
Article consulté 283 fois

L’angle RSA : une nouvelle mesure de l’inclinaison glénoïdienne pour les prothèses inversées d’épaule

Par Pascal Boileau, Marc-Olivier Gauci, Jean Chaoui, Gilles Walch dans la catégorie ACTUALITÉ
IULS - Institut Universitaire Locomoteur & Sports Hôpital Pasteur 2 - Université Côte d'Azur - Nice / [email protected]

L'inclinaison de la glène dans le plan frontal est déterminante pour le résultat des prothèses totales d’épaule inversée (PTEI). Une inclinaison supérieure de l’implant glénoïdien est à l’origine d’encoche sévère du pilier de la scapula, de descellement glénoïdien et de limitation de la mobilité de l'épaule.

Introduction

L'inclinaison de la glène dans le plan frontal est déterminante pour le résultat des prothèses totales d’épaule inversée (PTEI). Une inclinaison supérieure de l’implant glénoïdien est à l’origine d’encoche sévère du pilier de la scapula, de descellement glénoïdien et de limitation de la mobilité de l'épaule. Les mesures traditionnelles de l'inclinaison de la glène sont basées sur la ligne de condensation scléreuse du plancher de la fosse du sus-épineux et celle de toute la surface de la glène (ß-angle de Maurer).  Dans les PTEI, la métaglène doit être placée aussi basse que possible, c'est-à-dire sur la surface inférieure de la glène. Ainsi, il faut considérer deux types d'inclinaison de la glène :

1) l'inclinaison globale, utile pour le positionnement de l'implant glénoïdien dans la prothèse totale anatomique (ß-angle ou "angle TSA"),

2) l'inclinaison de la portion inférieure de la glène qui doit être mesurée pour déterminer le positionnement correct de la métaglène pour optimiser le positionnement de la PTEI (figure 1).

Figure 1 : L’inclinaison globale de la glène est utile pour planifier l’implantation d’une PTEA, tandis que l’inclinaison de la portion inférieure de la glène est utile pour planifier l’implantation d’une PTEI.

 

Nous démontrons ici l’intérêt...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous