En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Paru dans le numéro N°319 - Décembre 2022
Article consulté 112 fois

La sinistralité en arthroscopie de l'épaule

Par Nicolas CHANZY dans la catégorie MEDICO-LEGAL
Médecin-Conseil de la MACSF / [email protected]

Nous avons réalisé au sein de la MACSF une étude rétrospective des plaintes au décours d’une arthroscopie d’épaule.
Nous avons pris en compte tous les types de procédure amiable, CCI, Tribunal de Grande Instance. Ainsi, nous avons constaté 68 plaintes entre 2017 et 2021.

Nous avons réalisé au sein de la MACSF une étude rétrospective des plaintes au décours d’une arthroscopie d’épaule.

Nous avons pris en compte tous les types de procédure amiable, CCI, Tribunal de Grande Instance.  Ainsi, nous avons constaté 68 plaintes entre 2017 et 2021.

Compte-tenu du nombre des gestes arthroscopiques d’épaule réalisés tous les ans en France, ce nombre de plaintes retenu, est relativement bas. Cependant, force est de constater que nombreuses d’entre elles auraient pu être évitées.

Les indications opératoires :

  • L’indication principalement retenue était la rupture de coiffe des rotateurs, dans 41 cas.
  • Dans 12 cas, une acromioplastie éventuellement associée à un geste sur le long biceps a été réalisée.
  • 8 interventions ont été pratiquées pour instabilité gléno-humérale.
  • Enfin, concernant la région acromio-claviculaire, 4 interventions de résection acromio-claviculaire ont été mises en cause et 3 pour stabilisation de l’acromio-claviculaire.

Motif de plainte :

  • Dans près de 50% des cas, le motif principal de la plainte est un échec ou un mauvais résultat fonctionnel.
  • Dans 30% des cas, ce qui n’est pas surprenant, la survenue de l’algodystrophie a été un élément détonateur de la plainte
  • Enfin dans 10% des cas, l’infection.
  • Les 10 derniers pourcents restants de...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous