En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
La prothèse NANOS : Tige fémorale courte préservant le col fémoral - Indications, technique et résultats

Paru dans le numéro N°215 - Juin 2012
Article consulté 5269 fois

La prothèse NANOS : Tige fémorale courte préservant le col fémoral - Indications, technique et résultats

Par H. Kuhn dans la catégorie TECHNIQUE
Wallgärten 7 - 49661 Cloppenburg, Allemagne

La qualité des résultats de l'arthroplastie totale de hanche s'est considérablement améliorée au cours des dernières décennies. Grâce à des recherches intensives, le dessin des prothèses, les alliages et les finitions de surface ont beaucoup évolué ce qui a permis aux nouvelles tiges sans ciment d’obtenir d’excellents résultats cliniques : soulagement de la douleur, qualité de vie, restauration ou amélioration de la fonction. Grâce à la standardisation des protocoles opératoires, la longévité accrue des prothèses, la publication de remarquables résultats cliniques à long terme, l'arthroplastie totale de hanche (ATH) de première intention est devenue une intervention courante. Néanmoins, du fait de l’augmentation de l'espérance de vie et de l'extension des indications à des patients jeunes et actifs, la révision de la prothèse est inévitable à plus ou moins long terme. Par conséquent, l'intervention initiale doit être aussi conservatrice que possible tant pour le stock osseux que pour les parties molles.

Introduction

La qualité des résultats de l'arthroplastie totale de hanche s'est considérablement améliorée au cours des dernières décennies. Grâce à des recherches intensives, le dessin des prothèses, les alliages et les finitions de surface ont beaucoup évolué ce qui a permis aux nouvelles tiges sans ciment d’obtenir d’excellents résultats cliniques : soulagement de la douleur, qualité de vie, restauration ou amélioration de la fonction [9]. Grâce à la standardisation des protocoles opératoires, la longévité accrue des prothèses, la publication de remarquables résultats cliniques à long terme [3, 5, 13], l'arthroplastie totale de hanche (ATH) de première intention est devenue une intervention courante. Néanmoins, du fait de l’augmentation de l'espérance de vie et de l'extension des indications à des patients jeunes et actifs, la révision de la prothèse est inévitable à plus ou moins long terme [26]. Par conséquent, l'intervention initiale doit être aussi conservatrice que possible tant pour le stock osseux que pour les parties molles.

La préservation du col fémoral présente plusieurs avantages potentiels : meilleur ancrage, stabilité accrue et meilleure répartition des contraintes [29]. Le col fémoral est préservé en tant que...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous