En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
La fracture du col fémoral du sujet âgé : grands principes de prise en charge gériatrique en période péri-opératoire

Paru dans le numéro N°273 - Avril 2018
Article consulté 392 fois

La fracture du col fémoral du sujet âgé : grands principes de prise en charge gériatrique en période péri-opératoire

Par J. BAY, L. MOISI dans la catégorie MISE AU POINT
EHPAD Edith Piaf - 50 rue des Bois - 75019 Paris

Les fractures du col représentent un problème de santé publique majeur et touchent de façon prépondérante une population âgée déjà fragilisée. La prévalence annuelle mondiale est de plus de 1,3 million. Malgré les progrès de la médecine et notamment en matière de chirurgie orthopédique et en anesthésie, le taux de mortalité reste élevé.

Introduction

Les fractures du col représentent un problème de santé publique majeur et touchent de façon prépondérante une population âgée déjà fragilisée. La prévalence annuelle mondiale est de plus de 1,3 million (1). Malgré les progrès de la médecine et notamment en matière de chirurgie orthopédique et en anesthésie, le taux de mortalité reste élevé. Il est estimé entre 15 à 30 % dans l’année qui suit le traumatisme (2). En outre, ces fractures ont souvent des conséquences dévastatrices à moyen et long terme au niveau fonctionnel avec une perte d’autonomie menant à la dépendance, à l’isolement voire à l’institutionnalisation. Un an après la fracture, plus de 40 % des patients ne retrouvent pas leur mobilité antérieure, 35 % ne sont plus capables de marcher sans aide et 20 % sont admis en centre de long séjour (3). Par ailleurs, les patients âgés sont particulièrement à haut risque de développer des complications postopératoires immédiates telles que la confusion, des infections, des défaillances d’organes ou des accidents iatrogènes.

Depuis plus de cinquante ans, le concept d’orthogériatrie s’est fortement développé afin de prendre en charge au mieux le patient âgé présentant une fracture de hanche et de tenter d’en améliorer la morbimortalité. Différents modèles ont été...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous