En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Infections ostéo-articulaires complexes : Le rôle des antibiotiques locaux.

Paru dans le numéro N°255 - Juin/Juillet 2016
Article consulté 2116 fois

Infections ostéo-articulaires complexes : Le rôle des antibiotiques locaux.

Par Sébastien Lustig (1,5), Olivier Borens (2), Frédéric Laurent (3,5), Tristan Ferry (4,5). dans la catégorie ACTUALITÉ
1 Service de chirurgie orthopédique, CHU Lyon Croix Rousse, Lyon, France. - 2 Service de chirurgie orthopédique, CHU Vaudois, Lausanne, Suisse. - 3 Service de Microbiologie, CHU Lyon Croix Rousse, Lyon, France. - 4 Service de Maladies Infectieuses, CHU Lyon Croix Rousse, Lyon, France. - 5 Centre de Référence des Infections Ostéo-Articulaires Complexes de Lyon (www.crioac-lyon.fr)

Malgré les progrès significatifs de la chirurgie moderne, le problème de l’infection ostéo-articulaire est plus que jamais d’actualité. La place des antibiotiques locaux dans cette situation (en prévention ou pour le traitement) reste un sujet de discussion. Un symposium a été organisé lors de la réunion de la SOFCOT en 2015 pour essayer de synthétiser les données actuelles sur cette thématique, et nous avons souhaité résumer les éléments présentés à cette occasion.

 

« L’infection post-opératoire est la plus triste des complications ».
Sir John Charnley

Malgré les progrès significatifs de la chirurgie moderne, le problème de l’infection ostéo-articulaire est plus que jamais d’actualité. La place des antibiotiques locaux dans cette situation (en prévention ou pour le traitement) reste un sujet de discussion. Un symposium a été organisé lors de la réunion de la SOFCOT en 2015 pour essayer de synthétiser les données actuelles sur cette thématique, et nous avons souhaité résumer les éléments présentés à cette occasion.

 

Quel est le challenge ?

Il faut avoir conscience qu’avec près de 100 000 prothèses de genoux et 135 000 prothèses de hanches implantées en France chaque année, la prévention et le traitement des infections est un problème de santé publique, qui a amené les autorités à créer en 2008 les centres de référence des infections ostéo-articulaire. Ces centres avaient pour but de faciliter la prise en charge multidisciplinaire de ces patients dans des centres d’excellence comme cela avait déjà pu être le cas dans d’autres domaines comme la cancérologie.

L’infection sur matériel est un problème complexe à traiter (fig. 1). En effet, un des mécanismes de défense des agents pathogènes au contact d’un implant est la constitution d’un...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous