En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Hommage à Philippe Hardy

Paru dans le numéro N°269 - Décembre 2017
Article consulté 349 fois

Hommage à Philippe Hardy

Par Thomas Bauer, Nicolas Graveleau, Philippe Landreau dans la catégorie HOMMAGE

Philippe Hardy, notre ami, notre maître, nous a quittés bien trop tôt le samedi 2 septembre 2017.

Philippe Hardy, notre ami, notre maître, nous a quittés bien trop tôt le samedi 2 septembre 2017.

Philippe était un grand homme au sens commun, un grand chirurgien, un mentor, un ami unique et fidèle, un époux et un père de famille.

Philippe était un grand homme par sa taille.

Personne n’oubliera son mètre 92 qu’il déplaçait avec une légère claudication depuis une sciatique paralysante survenue lors du premier congrès de l’ISAKOS à Hong kong en 1995. L’un d’entre nous se souvient de son apparition un matin au congrès déclarant, alors qu’il marchait avec un steppage prononcé : “T’as vu ? c’est marrant ! C’est comme dans les livres !”.
Il avait repris l’avion pour Paris où il se fit opérer pour reprendre le travail au plus vite. Il en garda quelques séquelles. Cet épisode reflète bien son attitude face à l’adversité : ne pas se plaindre mais agir et continuer. C’est exactement ce qu’il a fait les derniers mois de sa vie : continuer, montrer l’exemple, ne pas se plaindre, ne pas en parler.

Quelques jours avant que la maladie ne l’emporte, il nous disait encore qu’il prévoyait de reprendre le travail début septembre. Grand par le courage également.

Philippe était un grand chirurgien.

Ses capacités d’innovation, de recherche de solutions chirurgicales simples, reproductibles et...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous