En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Paru dans le numéro N°251 - Février 2016
Article consulté 9102 fois

Conduite à tenir face à une mise en cause

Par Laurent GALOIS (1), Jean-Marie SERWIER (2) dans la catégorie COMPLICATIONS
(1) Hôpital Central, CHU Nancy, 29 av de Lattre de Tassigny, 54035 NANCY Cedex. [email protected] - (2) C.H.R. Mons - Hainaut (Belgique)

Les auteurs, Chirurgiens Orthopédistes et Experts Judiciaires, déclarent un conflit d’intérêt avec le cabinet Branchet.
La chirurgie orthopédique représente plus d’un tiers des sinistres gérés par le Cabinet BRANCHET. Un orthopédiste est mis en cause en moyenne tous les 2 ans.

Médias associés

 

Les auteurs, Chirurgiens Orthopédistes et Experts Judiciaires, déclarent un conflit d’intérêt avec le cabinet Branchet.

La chirurgie orthopédique représente plus d’un tiers des sinistres gérés par le Cabinet BRANCHET. Un orthopédiste est mis en cause en moyenne tous les 2 ans1.

La mise en cause nécessite une analyse médico-légale des faits mais également une analyse technique du dossier, de l’environnement (bloc opératoire, plateaux techniques) ainsi que des aspects psychologiques et relationnels.

Le « système de défense » du Cabinet Branchet repose sur une équipe associant juriste, avocat et médecin-conseil. Les médecins conseil sont tous spécialistes, membres de sociétés savantes voire hospitalo-universitaires pour certains. Ceci est un gage de sérieux vis-à-vis des experts judiciaires et un repère important pour les assurés.

En effet, ces mises en cause constituent souvent des évènements traumatisants et l’assistant-conseil au-delà de son rôle technique doit accompagner l’assuré et faire preuve d’une réelle empathie tout au long de la procédure.

En cas de mise en cause, l’assuré doit être ACTEUR de sa défense et par conséquent avoir une démarche active tout au long des étapes suivantes.
Les deux auteurs ont une longue expérience des dossiers médico-légaux...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous