En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Comment nous opérons une fracture du cotyle sur os fragile

Paru dans le numéro N°288 - Novembre 2019 - Cahier 1
Article consulté 29 fois

Comment nous opérons une fracture du cotyle sur os fragile

Par Guillaume Riouallon, Lucas Chanteux, Pomme Jouffroy dans la catégorie TECHNIQUE
Hôpital Saint Joseph 185 rue Raymond Losserand - 75674 Paris cedex 14

C’est une fracture bien particulière, qui n’est pas tout à fait décrite dans la classification de Letournel mais qui s’apparente à une paroi ou colonne antérieure + une hémi transversale postérieure avec des caractéristiques qu’il faut bien connaitre.

Le diagnostic

C’est une fracture bien particulière, qui n’est pas tout à fait décrite dans la classification de Letournel mais qui s’apparente à une paroi ou colonne antérieure + une hémi transversale postérieure avec des caractéristiques qu’il faut bien connaitre (fig. 1 et 2). 

Figure 1.

 

Figure 2.

 

La tête fémorale portée par l’antéversion du col fémoral fait boutoir dans la cavité cotyloïdienne et aboutit :

- A une fracture de la paroi antérieure qui se déplace en haut et en dehors.
- A une fracture de la lame quadrilatère qui diffère d’une hémi transversale postérieure car c’est un véritable volet de surface quadrilatère qui s’ouvre en dedans et en bas.
- A une soufflure du détroit supérieur qui garde cependant une certaine continuité.
- Et surtout à une impaction du toit du cotyle qui est constante et qui doit impérativement être réduite (fig. 3).

Figure 3.

 

L’indication opératoire

Comme d’habitude c’est le principal sujet et il ouvre sur un arbre décisionnel controversé.

Monsieur Letournel disait que le seul obstacle à la chirurgie du cotyle c’était l’ostéoporose, et il avait en partie raison, donc la question se pose de savoir s’il faut proposer une chirurgie réparatrice à ces fractures qui sont la signature d’un os fragilisé soit par l’âge soit par l’ostéoporose...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous