En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Comment éviter la convergence des tunnels au cours de la chirurgie multi-ligamentaire du genou :  guide pratique

Paru dans le numéro N°294 - Mai 2020
Article consulté 577 fois

Comment éviter la convergence des tunnels au cours de la chirurgie multi-ligamentaire du genou : guide pratique

Par Philippe Landreau dans la catégorie MISE AU POINT
Orthopaedic Surgeon DXBone, Bone and Joint Excellence Center FIFA Medial Center of Excellence - Dubai, UAE

Les lésions multiligamentaires du genou surviennent soit dans le contexte d’un traumatisme violent comme un accident de la voie publique, soit au cours de la pratique de sport, les sports de balle comme le football représentant 7 à 10% des dislocations du genou dans la littérature.

1. Introduction

Les lésions multiligamentaires du genou surviennent soit dans le contexte d’un traumatisme violent comme un accident de la voie publique, soit au cours de la pratique de sport, les sports de balle comme le football représentant 7 à 10% des dislocations du genou dans la littérature. À côté des risques vasculaires et neurologiques initiaux, les lésions ligamentaires elles-mêmes peuvent compromettre sérieusement la reprise des activités sportives et mettre en péril la carrière d’un sportif de haut niveau. Leur traitement adapté est donc essentiel pour la récupération fonctionnelle.

La chirurgie multi-ligamentaire du genou reste un défi pour de multiples raisons. L’une d’entre elles, probablement sous-estimée, est le risque de convergence des tunnels. En effet, le fait de réaliser plusieurs réparations ou reconstructions ligamentaires sur le même genou nécessite de réaliser des tunnels pour fixation ou intégration des transplants. Ces tunnels sont parfois très proches et lorsqu’ils convergent, entraînent un sérieux risque de collision. Les tunnels sont plus ou moins larges selon qu’il s’agit d’un tunnel pour insertion d’une greffe ou d’une ancre. Néanmoins, quelle que soit leur taille, leur convergence peut compromettre la qualité de fixation ou d’intégration,...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous