En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Chirurgie mini-invasive des fractures du radius distal

Paru dans le numéro N°291 - Février 2020
Article consulté 515 fois

Chirurgie mini-invasive des fractures du radius distal

Par A. Zemirline, C. Taleb, S. Facca, P. Liverneaux dans la catégorie TECHNIQUE
Hôpital Universitaire Strasbourg, 10, avenue Baumann, 67403 Illkirch Cedex / [email protected]

La technique décrite combine la fixation de fractures du poignet à l’aide d’une plaque de verrouillage à travers une incision antérieure de 25 mm avec exploration arthroscopique.

1. Introduction

La technique décrite combine la fixation de fractures du poignet à l’aide d’une plaque de verrouillage à travers une incision antérieure de 25 mm avec exploration arthroscopique.

Les fractures du radius sont un véritable problème de santé publique, avec une incidence en augmentation, sans doute du fait du vieillissement de la population, mais aussi du fait de la mode des sports extrêmes, qui sont à l’origine de fractures complexes, chez des sujets jeunes, et aux répercussions fonctionnelles sévères.

Les techniques chirurgicales pour les fractures du radius distal ont considérablement évolué au cours des dix dernières années. Le fixateur externe et le brochage sont de plus en plus remplacés par des plaques de verrouillage, qui permettent une bien meilleure stabilisation. Nous analysons une série de fractures ayant bénéficié à la fois d’une  chirurgie mini-invasive, par à une incision limitée à 15 mm, associée à un contrôle arthroscopique des surfaces articulaires.

La série comprend 20 cas, qui sont analysés à travers l’âge du blessé, l’énergie/vélocité du traumatisme, le type fracturaire

Fig. 1 Intervention ORIF mini-invasive divisée en deux étapes distinctes :
réduction (b et c) et fixation (d) du fragment épiphysaire ; réduction (e et f) et
fixation (f) du...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous