En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Chirurgie assistée par ordinateur : bénéfices attendus en chirurgie du rachis. Expérience Marseillaise

Paru dans le numéro N°305 - Juin / Juillet 2021
Article consulté 82 fois

Chirurgie assistée par ordinateur : bénéfices attendus en chirurgie du rachis. Expérience Marseillaise

Par Solène Prost, Sébastien Pesenti, Kaissar Farah, Patrick Tropiano, Stéphane Fuentes, Benjamin Blondel dans la catégorie TECHNOLOGIE
Aix-Marseille Université, APHM, CNRS, ISM, CHU Timone, Unité de chirurgie rachidienne 264 rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, France / [email protected]

A l’image d’autres professions techniques à haut enjeu humain et financier tel que l’aviation militaire et civil, les technologies assistées par ordinateur ont connues un développement exponentiel, notamment dans le cadre de la chirurgie rachidienne. Ce développement technologique répond à 4 grands objectifs : planification, sécurisation, personnalisation et répétition de l’intervention.

Résumé

A l’image d’autres professions techniques à haut enjeu humain et financier tel que l’aviation militaire et civil, les technologies assistées par ordinateur ont connues un développement exponentiel, notamment dans le cadre de la chirurgie rachidienne. Ce développement technologique répond à 4 grands objectifs : planification, sécurisation, personnalisation et répétition de l’intervention.

Nous présentons ici les résultats de l’expérience marseillaise dans l’utilisation des technologies assistées par ordinateur en chirurgie du rachis en essayant d’en dégager les avantages, les limites et les évolutions potentielles.

Planification

L’utilisation de tiges pré- cintrées patient-spécifiques après planification assistée par un logiciel dédié permet une meilleure transposition du planning pré opératoire et guide le geste chirurgical.

Navigation et Robotique

La chirurgie assistée par navigation ou robot- assistée permet de diminuer l’incidence des complications dues à une malposition d’implant notamment pédiculaire, tout en favorisant des abords mini-invasifs ou per cutanés. Particulièrement dans la prise en charge des déformations complexes et la réalisation de chirurgie cervicale haute percutanée.

Enseignement et recherche

La simulation chirurgicale est un domaine en pleine...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous