En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Arthrodèse temporaire de l'articulation du genou à l'aide de deux tiges AO couplées

Paru dans le numéro N°311 - Février 2022
Article consulté 396 fois

Arthrodèse temporaire de l'articulation du genou à l'aide de deux tiges AO couplées

Par Stefanie Donner, Clemens Gwinner, Stephanie Kirschbaum, Carsten Perka dans la catégorie TECHNIQUE
Centrum für Muskuloskeletale Chirurgie Charité Universitätsmedizin Berlin, Allemagne

La reprise aseptique en deux temps constitue le traitement de référence des infections périprothétiques de l'articulation du genou avec un taux de réussite pouvant atteindre 90%. Un espaceur os-ciment en polyméthacrylate de méthyle (PMMA) est généralement utilisé au cours de la phase intermédiaire qui se situe entre le retrait de la prothèse infectée et la mise en place de la nouvelle prothèse.

Introduction et indications

La reprise aseptique en deux temps constitue le traitement de référence des infections périprothétiques de l'articulation du genou avec un taux de réussite pouvant atteindre 90 %.[1,2] Un espaceur os-ciment en polyméthacrylate de méthyle (PMMA) est généralement utilisé au cours de la phase intermédiaire qui se situe entre le retrait de la prothèse infectée et la mise en place de la nouvelle prothèse.

L'espaceur participe à l'éradication de l'infection en assurant un traitement antibiotique local et facilite la prise en charge optimale de l'espace mort. [9] Des espaceurs dynamiques ou statiques sont utilisés en fonction de l'état des ligaments et des os. Les espaceurs statiques sont indiqués pour les anomalies osseuses et tissulaires importantes, notamment après plusieurs procédures de reprise. Les espaceurs articulés sont en revanche réservés aux anomalies superficielles mineures et exigent une fixation métaphysaire adéquate avec une qualité osseuse acceptable. [6,7] Bien qu'aucune différence notable n'ait été constatée entre l'utilisation de ces deux types d'espaceurs au niveau de l'éradication de l'infection [2,3], certains auteurs ont observé une réduction de la mobilité après la mise en place d'une nouvelle prothèse lors de l'utilisation...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous