En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Anatomie et prothèse totale de hanche

Paru dans le numéro N°266 - Août/Septembre 2017
Article consulté 793 fois

Anatomie et prothèse totale de hanche

Par Philippe Chiron dans la catégorie ANATOMIE
CHU Toulouse - France

La prothèse totale de hanche est devenue une intervention fiable. Les progrès des matériaux, des formes, des techniques chirurgicales ont permis d'améliorer les performances, la longévité et de diminuer le taux de complications à court et long terme. Les orthopédistes peuvent être fier d’avoir mis au point une des interventions la plus utile des 50 dernières années.


La prothèse totale de hanche est devenue une intervention fiable. Les progrès des matériaux, des formes, des techniques chirurgicales ont permis d'améliorer les performances, la longévité et de diminuer le taux de complications à court et long terme. Les orthopédistes peuvent être fier d’avoir mis au point une des interventions la plus utile des 50 dernières années. Prenons cependant du recul, essayons d’être modestes ! En réalisant une prothèse totale de hanche nous rapprochons nous de l’anatomie initiale ? Préservons-nous au mieux les éléments anatomiques intacts avant l’intervention ? Des lésions anatomiques per opératoires font-elles courir un risque de complications graves mettant en jeu la fonction ou la vie de nos patients ? Toutes ces données sont connues de tous, mais mises ensembles aident à réfléchir.

 

Que remplaçons-nous ?

Des matériaux

Les surfaces de glissement :
Le cartilage composé de collagène, protéoglycanes, calcium, chondrocytes, H20 est remplacé par du chrome, du cobalt, du zinc, du molybdène, de la céramique, du polyéthylène.

La tête fémorale composée d’hydroxyapatite, de collagène, d’ostéoblastes et d’ostéoclastes, H20, de moelle, vascularisée est remplacée par du chrome, du cobalt, du molybdène, du zinc, du titane avasculaires donc non accessibles aux...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous