En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Abord postérieur du nerf radial

Paru dans le numéro N°315 - Juin / Juillet 2022
Article consulté 187 fois

Abord postérieur du nerf radial

Par Hervé NIÉTO, Célestin BAROAN dans la catégorie TECHNIQUE
Service d’Orthopédie - Centre Hospitalier Georges Renon 40 avenue Charles de Gaulle – 79021 Niort Cedex

La paralysie du nerf radial après fracture diaphysaire humérale est la complication neurologique la plus fréquente secondaire à une fracture d’un os long.
La paralysie primaire, secondaire à la fracture diaphysaire humérale est présente en moyenne dans un peu plus de 10% des cas. La paralysie radiale secondaire n’est cependant pas rare et peut varier, selon les séries, entre 6 et au-delà de 20% des cas.

Introduction

La paralysie du nerf radial après fracture diaphysaire humérale est la complication neurologique la plus fréquente secondaire à une fracture d’un os long.

La paralysie primaire, secondaire à la fracture diaphysaire humérale est présente en moyenne dans un peu plus de 10% des cas. La paralysie radiale secondaire n’est cependant pas rare et peut varier, selon les séries, entre 6 et au-delà de 20% des cas (1).

Cette complication iatrogène trouve son origine dans différentes situations telles que des manœuvres de réductions intempestives, une incarcération du nerf par le matériel d’ostéosynthèse ou encore un traumatisme de celui-ci lors de son exposition (2). Cette iatrogénie nous rappelle que le repérage du nerf radial dans le cadre d’une ostéosynthèse d’une fracture diaphysaire humérale est un acte délicat, cependant incontournable. Sa localisation a été décrite à partir de repères osseux variés et peut être modifiée en cas de fracture de l’humérus. Aussi, un repère à partir des tissus mous pourrait être utile pour localiser le nerf radial dans de telles situations. Le sommet de l’aponévrose tricipitale est un repère à partir duquel peut être identifié, isolé et protégé le nerf radial d’un éventuel traumatisme iatrogène durant une intervention chirurgicale telle...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous