En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
Abord chirurgical des reprises de PTG : Exposition du genou et gestion du système extenseur

Paru dans le numéro N°276 - Août/Septembre 2018
Article consulté 235 fois

Abord chirurgical des reprises de PTG : Exposition du genou et gestion du système extenseur

Par A. Pinaroli, L. Buisson, G. Estour dans la catégorie
Medipôle de Savoie Avenue des Massettes, 73190 Challes-Les-Eaux / www.orthopedie-savoie.fr

La chirurgie des reprises et des changements de prothèses totales de genou est une chirurgie difficile. L’abord chirurgical et l’exposition du genou, notamment la gestion de son système extenseur, représentent probablement la partie technique la plus importante de l’intervention.

 

La chirurgie des reprises et des changements de prothèses totales de genou est une chirurgie difficile (7). L’abord chirurgical et l’exposition du genou, notamment la gestion de son système extenseur, représentent probablement la partie technique la plus importante de l’intervention. Ce temps opératoire est le plus souvent dicté par les conditions préexistantes du genou prothésé défaillant (cicatrices cutanées, arthrotomie préalable, compétence du système extenseur, raideur).  L’abord et l’exposition du fémur peuvent par ailleurs être modulés en fonction du choix de la contrainte pour la prothèse de reprise. Enfin, les choix de la voie d’abord vont dicter parfois les suites postopératoires, en terme de mobilité du genou et d’immobilisation postopératoire notamment.

Au total, le choix de l’incision, de la voie d’abord chirurgical et des artifices techniques parfois nécessaires pour l’exposition du système extenseur doivent impérativement être décidés en préopératoire (2), en fonction de l’indication opératoire (laxité, raideur en flexion, raideur en extension, patella Baja…), et l’exposition du genou sera modulable en fonction du choix de la contrainte prothétique (sacrifice des ligaments collatéraux possible si prothèse charnière indiquée).

Tous ces choix doivent être...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous